COSSUTTA CARLO (1932-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ténor italien. Élevé en Argentine, où il étudie le chant auprès de Manfredo Miselli, Mario Melani et Arturo Wolken, il débute en 1958 au Teatro Colón de Buenos Aires, dans le rôle de Cassio (Otello) ; il y crée le 24 juillet 1964 le rôle-titre de Don Rodrigo d'Alberto Ginasrera. Il entame ensuite une carrière européenne, débutant en 1964 dans le rôle du Duc de Rigoletto, au Covent Garden de Londres, où il chantera en 1965 Turiddu dans Cavalleria Rusticana et, en 1968, le rôle-titre de Don Carlo. Il est invité à la Scala de Milan, à l'Opéra de Vienne (où il interprète Pollione dans Norma au côté de Montserrat Caballé), dans les principaux opéras allemands, à l'Opéra-Garnier, où il chante notamment Verdi (Manrico du Trouvère en 1975, Ismaele dans Nabucco en 1979) ; en 1991, il chantera à l'Opéra-Bastille Samson dans Samson et Dalila. En 1973, il débute au Metropolitan Opera de New York, dans le rôle de Pollione. Impressionnant dans les rôles verdiens grâce à une voix profonde et puissante (Manrico, Gabriele Adorno dans Simon Boccanegra, Macduff dans Macbeth, Don Carlo), il est un des meilleurs interprètes de sa génération du rôle-titre d'Otello, qu'il chante au Covent Garden dans la mise en scène de Franco Zeffirelli et enregistre en 1977 avec Georg Solti à la tête de l'Orchestre philharmonique de Vienne.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« COSSUTTA CARLO - (1932-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-cossutta/