CANADA (R. Ford)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 2012 aux États-Unis, le roman Canada (trad. J. Kamoun, éditions de l’Olivier, 2013), de l’écrivain américain Richard Ford, a été couronné en France par le prix Femina étranger. Il a été salué des deux côtés de l’Atlantique par une critique unanime, séduite par la beauté de l’écriture, par la double voix de l’adulte et de l’adolescent qui s’y fait entendre, grâce à « cette faculté de l’art, aux antipodes de la vie réelle, qui fait du mélange une source de plaisir », confie l’auteur.

Né à Jackson, dans le Mississippi, le 16 février 1944, Richard Ford a fait ses études universitaires dans le Michigan. Après une existence souvent nomade qui l’a conduit du Montana à la Louisiane en passant par le Mexique, il réside dans le Maine, au bord de l’océan Atlantique. Il est l’auteur de sept romans et de trois recueils de nouvelles, ainsi que de deux élégies – à sa mère et à Raymond Carver –, couronné par le prix Pulitzer et le PEN/Faulkner Award pour Independance en 1996. Il enseigne à l’université Columbia de New York ; au programme de son cours de littérature, Emerson, Naipaul, Ruskin et les Préfaces de Henry James, tous grands classiques comme lui-même est en train de le devenir, travaillant avec patience sept jours sur sept, par périodes de six semaines suivies d’une pause. L’écriture de Canada a commencé il y a vingt-cinq ans, avec une vingtaine de pages mises de côté puis complétées au fil des ans par quatre cents notules qui s’organisèrent autour de deux données initiales : une adolescence et un pays refuge, le Canada.

Richard Ford

Photographie : Richard Ford

Photographie

Dans ses romans et ses nouvelles, Richard Ford se fait le chroniqueur d'une Amérique en errance. Le déracinement est la loi, poussant ses personnages à un éternel passage des frontières. 

Crédits : Ulf Andersen/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

Canada. Polémique après la mort d’une Autochtone à l’hôpital. 29 septembre 2020

La révélation de propos injurieux et dégradants tenus par des infirmières à l’égard d’une femme autochtone du peuple Atikamekw, Joyce Echaquan, peu avant son décès à l’hôpital de Joliette (Québec), la veille, suscite des réactions indignées et relance la polémique sur le traitement des Autochtones par les pouvoirs publics. Le Premier ministre québécois François Legault juge la situation « totaleme […] Lire la suite

Canada. Polémique à la suite de la suspension d’une professeure ayant prononcé le « mot en n ». 23 septembre - 21 octobre 2020

Le 23, l’université d’Ottawa suspend temporairement une professeure d’histoire de l’art, Verushka Lieutenant-Duval, à la suite d’une plainte déposée par une étudiante qui s’est dite choquée par l’utilisation par celle-ci du « mot en n » – « nigger ». La professeure francophone évoquait dans son cours la réappropriation par des communautés minoritaires de certains mots comme «  […] Lire la suite

Canada. Discours du trône et adresse à la nation. 23 septembre 2020

La gouverneure générale Julie Payette prononce le discours du trône du gouvernement Trudeau, largement consacré au traitement des effets de la pandémie de Covid-19 qui a « dévoilé les lacunes fondamentales de [la] société ». Le texte évoque l’amélioration des systèmes de santé et l’aide aux particuliers et aux entreprises les plus touchés, mais aussi la transition écologique et la défense des vale […] Lire la suite

Canada. Reconnaissance de pensionnats autochtones comme lieux historiques nationaux. 1er septembre 2020

Le gouvernement annonce l’ajout de la création des pensionnats autochtones à la liste des événements marquants de l’histoire du pays et le classement de deux d’entre eux, l’un au Manitoba et l’autre en Nouvelle-Écosse, comme lieux historiques nationaux. Plus de cent cinquante mille jeunes ont été envoyés de force, entre 1883 et 1996, dans ces institutions visant à forcer l’assimilation des enfants […] Lire la suite

Canada. Déboulonnage de la statue d’un ancien Premier ministre à Montréal. 29 août 2020

. Macdonald, Premier ministre du Canada au xixe siècle, qu’ils considèrent comme un symbole du passé colonialiste et raciste du pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Liliane KERJAN, « CANADA (R. Ford) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/canada/