TORRES RESTREPO CAMILO (1929-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Bogotá, dans une famille de la grande bourgeoisie citadine, Camilo Torres fait des études de droit et collabore au journal La Razón. Ordonné prêtre en 1952, il étudie la sociologie à Louvain, où il est nommé vice-recteur pour l'Amérique latine. À Paris, il travaille un temps avec l'abbé Pierre, puis obtient sa licence de sociologie en 1958. Aumônier des étudiants à son retour à Bogotá, il crée la faculté de sociologie et entreprend diverses études sur les problèmes sociaux en Colombie ; il lance alors un mouvement d'universitaires et de membres des professions libérales pour le développement communal, ce qui lui vaut de participer à l'élaboration d'un projet de loi relatif à l'action communale.

Exclu de l'université pour avoir défendu deux étudiants communistes, Torres devient vicaire à Veracruz et crée plusieurs coopératives dans un quartier ouvrier de Bogotá. Tissant des liens avec les représentants de différents courants politiques, tous acquis à des réformes, il est amené à s'opposer de plus en plus au gouvernement et à la hiérarchie catholique. Il décide alors de se lancer ouvertement dans l'action politique et cherche à constituer un front regroupant l'ensemble des forces progressistes. Il rédige la Plate-forme pour un mouvement d'unité populaire, approuvée par une assemblée à Medellín le 12 mars 1965. L'accord qui s'est réalisé permet de créer un rassemblement du Front uni du peuple colombien que soutiennent le Parti social-démocrate chrétien, le Mouvement révolutionnaire libéral, l'avant-garde nationaliste révolutionnaire, le Parti marxiste-léniniste (pro-chinois), l'Alliance nationale populaire du général Rojas Pinilla et le Parti communiste. Ce rassemblement prône une ouverture commerciale avec tous les pays, l'établissement de nouvelles relations avec Cuba, le développement du mouvement coopératif, le rétablissement des libertés individuelles et publiques. Le Frente unido répond à l'attente des Colombiens qui attendaient un renouveau politique, mais se heurte à l'insuffi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« TORRES RESTREPO CAMILO - (1929-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/camilo-torres-restrepo/