BROUSSE, ville

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville du nord-ouest de l'Anatolie, chef-lieu du département homonyme, Brousse (en turc Bursa) s'étend au pied de l'Ulu Dag (Olympe de Bithynie), sur une colline de travertin, vers 250 mètres d'altitude. Connue dans l'Antiquité sous le nom de Prusa ad Olympum, la cité tient son nom de l'un des rois de Bithynie nommé Prusias. Assez modeste jusqu'à l'époque byzantine incluse, Brousse dut sa fortune aux Ottomans qui s'en emparèrent en 1326. La richesse de ses eaux, son aspect champêtre et verdoyant au pied de la montagne la firent choisir comme capitale, à proximité directe des voies d'accès vers le haut plateau anatolien, et à distance suffisante du centre, encore menaçant, de l'Empire byzantin.

Turquie : carte administrative

Turquie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Turquie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La croissance rapide de la ville et la clientèle de la Cour entraînèrent le développement du tissage des étoffes précieuses, de la soie notamment, avec une matière première importée d'Iran. Cette activité a constitué, jusqu'à nos jours, avec bien des transformations, la base de son industrie : tissage de la matière première importée (xve-xvie s.), puis de la soie grège locale (xvie-xviie s.), déclin de celle-ci au xviiie siècle devant la concurrence des étoffes européennes. Au milieu du xixe siècle, la renaissance de la filature puis du tissage refirent de Brousse un grand centre d'industrie de soie naturelle et artificielle (cette dernière en liaison avec la filature de la ville proche de Gemlik). À l'époque contemporaine, le tableau industriel s'est très largement diversifié : industries textiles (filature et tissage de laine, de soie naturelle et artificielle, teinturerie et apprêts), industries du métal (mécanique, assemblage d'automobiles), industries alimentaires, chimiques et pharmaceutiques. La croissance de la ville est rapide : de 155 000 habitants en 1960, elle est passée à 346 000 en 1975 et à 1 200 000 en 2000. Les quartiers industriels sont répartis à la périphérie, vers la plaine, et enserrent un vieux centre riche en monuments (mosquées et mausolées sur les collines du piémont).

—  Xavier de PLANHOL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sorbonne, membre de l'Academia Europaea

Classification


Autres références

«  BROUSSE, ville  » est également traité dans :

BITHYNIE

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 167 mots

Province antique du nord-ouest de l'Asie Mineure, la Bithynie comprenait les régions situées à l'est et au sud-est de la mer de Marmara, avec leur hinterland, et la basse vallée du Sakarya. C'est un pays de bassins très morcelés, partiellement occupés par des lacs et des golfes : golfe d'Izmit-Nicomédie, lac d'Iznik-Nicée, lac de Sapanca et basse plaine du Sakarya, plaine de Brousse. D'imposants m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bithynie/#i_46223

Pour citer l’article

Xavier de PLANHOL, « BROUSSE, ville », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brousse-ville/