BOURSE DE BRUGES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il est difficile de dater avec précision l'apparition des premières Bourses. D'après Fernand Braudel, elles remontent au moins au xive siècle, avec le développement des premiers centres financiers en Europe méditerranéenne (Pise, Venise, Florence, Gênes, Valence, Barcelone...), sur lesquels, contrairement aux foires, l'activité était permanente et essentiellement financière.

La création de la Bourse de Bruges, en 1409, marque toutefois un tournant important, dans la mesure où elle initie le déplacement vers le nord de l'Europe des activités financières qui s'épanouiront ensuite sur les places d'Anvers, d'Amsterdam et de Londres. Le mot bourse viendrait d'ailleurs du nom de la famille van der Bourse (ou van den Burse), propriétaire d'un bâtiment dans la ville de Bruges, près duquel ou dans lequel se tenaient les premières réunions d'échanges financiers.

La ville de Bruges disposait d'atouts précieux pour s'imposer comme le premier siège des investisseurs européens, à commencer par la renommée de ses foires, puis son port qui bénéficiait de l'essor du transport maritime. Mais également le climat de tolérance et de liberté offert aux marchands de toute nationalité et de toute religion. Plus tard, cet environnement pacifique profita également à la Bourse d'Anvers ; à partir de 1531, au fronton de son bâtiment, on pouvait lire : « Ad usum mercatorum cujusque gentis ac linguae » (« À l'usage des marchands de tous les pays et de toutes les langues »).

—  Gunther CAPELLE-BLANCARD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gunther CAPELLE-BLANCARD, « BOURSE DE BRUGES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-de-bruges/