BOURDON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Insecte social, au corps velu noir et jaune, vivant surtout dans les régions tempérées et froides.

Classe : Insectes ; ordre : Hyménoptères ; famille : Apidés ; genre : Bombus.

Les bourdons, représentés par quelque 300 espèces, appartiennent à la même famille que les abeilles mellifères. Les femelles possèdent aussi un aiguillon, mais piquent plus rarement que les abeilles. Tous les bourdons vivent en sociétés comportant trois castes d'adultes : les ouvrières (femelles stériles), les plus nombreuses, la reine, en général de plus grande taille, seule femelle féconde, et les mâles.

Contrairement à celles des abeilles domestiques, les colonies de bourdons sont annuelles. Au printemps, la reine émerge de son abri hivernal pour fonder une nouvelle colonie. Son nid est installé dans une cavité du sol et tapissé de mousse. Elle construit une cupule de cire qu'elle remplit de miel et d'une boule de pollen sur laquelle elle pond une dizaine d'œufs. Elle nourrit les larves de pollen. Après la nymphose, les ouvrières adultes émergent et prennent en charge l'approvisionnement de la colonie. Munies de pièces buccales lécheuses, formant une langue, elles butinent les fleurs, récoltant nectar et pollen. Elles construisent des cellules de cire pour stocker la nourriture. La taille de la colonie croît pendant tout l'été, comprenant au maximum de 30 à 400 ouvrières, suivant les espèces. À la fin de l'été, apparaissent les mâles (issus d'œufs non fécondés) et les reines vierges. Après l'accouplement, les mâles meurent et seules les nouvelles reines survivent pendant l'hiver. Toutes les ouvrières disparaissent dès les premiers froids.

Les bourdons sont des pollinisateurs efficaces, en particulier de fleurs aux corolles profondes grâce à leur longue langue. Ils peuvent voler à des températures plus basses que les abeilles, et les soies couvrant leur corps transportent efficacement le pollen. Les bourdons sont utilisés à cet effet dans les cultures sous serre, par exemple de kiwis, de fraises, de courgettes, d'aubergines, de tomates... Des colonies de bourdons sont élevées artificiellement et fournies aux agriculteurs, le nid étant installé dans la serre.

—  Catherine BLAIS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOURDON  » est également traité dans :

HYMÉNOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 421 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les abeilles »  : […] Comme chez les guêpes, on peut observer dans le groupe des abeilles tous les perfectionnements de la vie sociale. Les andrènes et les halictes font, en terre, des nids très simples qu'elles approvisionnent avec du « pain d'abeille » (pollen mêlé de miel). Il existe aussi des abeilles maçonnes comme les chalicodomes ( Megachile ) qui collent leurs nids de mortier sous les tuil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hymenopteres/#i_8049

SUBORDINATION & DOMINANCE HIÉRARCHIQUES

  • Écrit par 
  • Marie-France BOUISSOU, 
  • Georges LE MASNE, 
  • Jean-Pierre SIGNORET
  •  • 6 720 mots

Dans le chapitre « Dominance et subordination chez les Invertébrés »  : […] L'organisation de type hiérarchique est loin d'être aussi fréquente dans les sociétés d'Invertébrés que dans celles des Vertébrés ; elle existe cependant chez certains Crustacés et chez quelques Insectes sociaux. Dans des groupes expérimentaux de quatre écrevisses (Bovbjerg), on observe des combats, des menaces avec les pinces brandies, des réactions d'évitement. Au bout de quelques jours, une hié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subordination-et-dominance-hierarchiques/#i_8049

Pour citer l’article

Catherine BLAIS, « BOURDON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourdon/