GROULT BENOÎTE (1920-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tout au long de sa vie d’écrivain, Benoîte Groult aura fait une large place aux combats en faveur du féminisme et aux engagements politiques.

Née le 31 janvier 1920 à Paris, Benoîte Groult entre tardivement en littérature. Élevée dans une famille bourgeoise – sa mère est la sœur du couturier Paul Poiret –, elle épouse le journaliste Georges de Caunes en 1946 puis, en 1952, le romancier Paul Guimard. C’est d’ailleurs sous le nom de Benoîte Guimard qu’elle fait son entrée en littérature en traduisant Comme ils sont (1960), un recueil de nouvelles de la caustique poétesse américaine Dorothy Parker. C’est Paul Guimard, avec qui elle vivra jusqu’à sa mort en 2004, qui l’incite à passer à la fiction sous son propre nom. Elle publie son premier livre en 1962, avec sa sœur cadette Flora (1924-2001), aussi blonde qu’elle est brune. Ce Journal à quatre mains, qui mêle souvenirs de la guerre et douleurs adolescentes, sera suivi du Féminin pluriel (1965) puis de Il était deux fois (1968).

Benoîte Groult

Benoîte Groult

Photographie

Le combat pour le droit des femmes s'associe, chez Benoîte Groult, à une écriture décapante, énergie et humour mêlés. 

Crédits : Catherine Gugelmann/ AFP

Afficher

En 1972, elle publie, seule, un premier roman, La Part des choses, chez Grasset, devenu son éditeur attitré. Mais c’est surtout avec la parution d’Ainsi soit-elle (1975) que Benoîte Groult, énergique autant qu’irrévérencieuse, fait son entrée dans le paysage littéraire, avec plus d’un million d’exemplaires vendus et de nombreuses traductions. Après Le Deuxième Sexe (1949) de Simone de Beauvoir, son ouvrage, best-seller féministe, change la vie de nombreuses femmes qui ne se voyaient qu’à travers le regard des hommes. « Il faut enfin guérir d'être femme. Non pas d'être née femme mais d'avoir été élevée femme dans un univers d'hommes, d'avoir vécu chaque étape et chaque acte de notre vie avec les yeux des hommes et les critères des hommes. » Lutteuse infatigable, devenue proche de François Mitterrand dont Paul Guimard était l’ami, elle signe plusieurs romans à succès comme Les Trois Quarts du temps (1983) ou Les Vaisseaux du cœur (1988). Dans Histoire d’une éva [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Laurent LEMIRE, « GROULT BENOÎTE - (1920-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoite-groult/