NAVARIN BATAILLE DE (20 oct. 1827)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette bataille navale décisive de la guerre d'indépendance livrée par la Grèce contre la Turquie se déroula dans la baie de Navarin, au sud-ouest du Péloponnèse, et opposa une flotte égypto-turque, commandée par Tahir Pasha, à une flotte composée de navires français, britanniques et russes, commandée par l'amiral Edward Codrington. La flotte égypto-turque (3 vaisseaux, 15 frégates et plus de 50 bâtiments de moindre taille) était à l'ancre dans le port de la baie. La flotte franco-russo-britannique (11 vaisseaux, 9 frégates et 4 bâtiments de plus petite taille), dont le but était d'intercepter les ravitaillements turcs pour aider les troupes grecques, se regroupa au large du port. Peu de temps après l'entrée de cette flotte dans le port, le 20 octobre, la bataille éclata. Les canons européens, plus puissants, envoyèrent les trois quarts de la flotte égypto-turque par le fond et forcèrent les autres navires à rentrer au port. Aucun bâtiment européen ne fut détruit. Navarin fut la dernière grande bataille entre bâtiments à voiles et coque en bois. La défaite turque fut complète, si bien que la Turquie commença l'évacuation de la Grèce au cours des dix mois suivants, ce qui conduisit à la création du royaume de Grèce en 1832.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  NAVARIN BATAILLE DE (20 oct. 1827)  » est également traité dans :

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 045 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/#i_40852

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Politique extérieure »  : […] La Porte fait pression pour l'entraîner dans les guerres où elle est engagée. Dans l'espoir de recevoir les faveurs de son suzerain sous forme d'acquis territoriaux, par ambition personnelle et amour du prestige aussi, Muḥammad ‘Alī accepte. Pendant sept ans, de 1811 à 1818, ses troupes combattent les Wahhābites d'Arabie et occupent les villes saintes de l'Islam : La Mecque et Médine (1812). Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/#i_40852

MÉHÉMET-ALI ou MUḤAMMAD ‘ALĪ (1769-1849) pacha d'Égypte (1805-1849)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 838 mots

Pacha d'Égypte (1805-1849) né en 1769 à Kavala, en Macédoine (auj. Grèce), mort le 2 août 1849 à Alexandrie. Probablement d'origine albanaise, Méhémet-Ali n'est encore qu'un enfant quand meurt son père, commandant d'une petite armée financée par le gouverneur de Kavala. Il sera donc élevé par ce dernier. En 1798, l'Égypte, alors province semi-autonome de l'Empire ottoman, est occupée par les trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehemet-ali-muhammad-ali/#i_40852

Pour citer l’article

« NAVARIN BATAILLE DE (20 oct. 1827) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-navarin/