NAHAVAND BATAILLE DE (642)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bataille d'Iran qui opposa les Arabes aux Sassanides et marqua un tournant majeur de l'histoire iranienne. Elle se termina par une défaite désastreuse pour l'armée sassanide et ouvrit la porte à la conquête arabe, entraînant l'islamisation de l'Iran.

À Navahand, une armée de quelque trente mille hommes, placée sous le commandement de Numan, attaqua les troupes sassanides, qui auraient compté cent cinquante mille hommes. L'armée sassanide, à la tête de laquelle se trouvait Firouzan, s'était retranchée dans une place forte. Après une escarmouche au résultat incertain, Numan fit mine d'être vaincu et de battre en retraite. Firouzan abandonna alors la place forte et poursuivit son ennemi, ce qui se révéla une erreur tactique de premier plan, les Sassanides étant amenés à combattre sur un terrain défavorable : prisonniers d'un défilé, ils se firent massacrer par les Arabes. Numan et Firouzan perdirent tous deux la vie dans la bataille. Les Iraniens auraient compté cent mille morts.

À la suite de cette bataille, les Arabes affermirent leur emprise sur l'Iran et, en 651, la mort du dernier empereur sassanide Yazdegerd III (ou Yazdgard III) paracheva leur conquête.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NAHAVAND BATAILLE DE (642) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-nahavand/