MORAT BATAILLE DE (22 juin 1476)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Victoire majeure de la Confédération helvétique dans la guerre menée de 1474 à 1476 contre la Bourgogne, cette bataille s'est déroulée aux portes de la ville de Morat (Murten), située à côté du lac éponyme, à l'ouest de Berne et à l'est du lac de Neuchâtel.

Les Suisses étaient entrés en guerre parce qu'ils étaient alliés à l'empereur Frédéric III, qui régnait sur le Saint Empire romain germanique, et au roi de France Louis XI, tous deux en lutte contre le duc de Bourgogne Charles le Téméraire. Le canton de Berne, membre de la Confédération helvétique, caressait l'espoir d'acquérir des terres aux dépens de ce dernier. Vers la fin de 1475, cependant, Frédéric III et Louis XI suspendirent les hostilités contre le duc de Bourgogne. Celui-ci devenait ainsi libre de concentrer ses forces contre les Suisses. Il subit d'abord une humiliante défaite à Grandson le 2 mars 1476 ; mais il revint à l'attaque au cours de l'été avec vingt-cinq mille hommes et mit le siège devant Morat. Les Bernois, qui avaient reçu le renfort de dernière minute des autres confédérés, se portèrent à sa rencontre. La formation très dense des Suisses eut le dessus sur l'armée bourguignonne, dont plus d'un tiers fut anéanti.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MORAT BATAILLE DE (22 juin 1476) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-morat/