Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BASTET

Déesse égyptienne, Bastet est représentée sous les traits d’une lionne ou d’une chatte, parfois allaitant ses petits. Pendant la Troisième Période intermédiaire (1069-664 av. J.-C.), elle adopte la forme d’une femme à tête de chat. Bastet tient souvent un sistre (instrument de musique) ou un panier.

Le culte de Bastet apparaît à Bubastis (« le Domaine de Bastet ») dans le Delta à l’époque thinite (Ire et IIe dynastie).

Bastet, fille de , est une manifestation apaisée de la déesse Sekhmet. À ce titre, elle peut aussi être qualifiée de « fille d’ Atoum », soleil du soir au cycle accompli. À Bubastis, elle préside à l’inondation.

Son culte est particulièrement développé à la Basse Époque (1085-333 av. J.-C.) et à l’époque gréco-romaine en même temps que celui des animaux momifiés qui lui sont consacrés.

— Florence GOMBERT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chercheur associé au laboratoire de recherche du CNRS, UMR 8164 (axe Égypte, Proche-Orient, Soudan), Lille, conservateur au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

    • Écrit par Jean VERCOUTTER
    • 11 389 mots
    • 24 médias
    Bastet, déesse chatte, apparaît tardivement. C'est la maîtresse de Bubastis et elle prendra une grande importance sous les pharaons de la XXIIe dynastie, originaires de cette ville. Dans les mythes, elle est parfois considérée comme une hypostase de l'œil du Soleil, fille de Rê, la redoutable...

Voir aussi