KAHN AXEL (1944-2021)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin généticien, philosophe, homme de dialogue et de communication, Axel Kahn, né le 5 septembre 1944, est connu du grand public pour l'avoir entraîné, avec enthousiasme, conviction et clarté, dans une réflexion éthique imposée par les considérables progrès techniques qui ont abouti aux grandes découvertes scientifiques de la fin du xxe siècle et du début du xxie siècle.

Axel Kahn

Photographie : Axel Kahn

Alliant rigueur scientifique et humanisme, Axel Kahn est l'un des personnages emblématiques de la recherche médicale française. 

Crédits : Violaine Paquereau

Afficher

Axel Kahn

Photographie : Axel Kahn

Médecin et généticien, spécialiste des maladies génétiques, Axel Kahn a été parmi les premiers en France à tenter de corriger certaines de ces maladies par thérapie génique. Il a occupé plusieurs fonctions importantes, comme la présidence de l'université Paris-Descartes et celle de... 

Crédits : Hannah Assouline/ Opale/ Bridgeman Images

Afficher

Dans son livre La Médecine du xxie siècle (1996), il rappelle sa propre vision du métier de chercheur : « L'œuvre du scientifique doit son authenticité à la créativité [...] Être chercheur, c'est s'engager dans une démarche de remise en question permanente [...] La situation du chercheur ne peut se définir que par le succès. C'est sa seule justification. » Les traits de sa personnalité sont inscrits dans ces quelques lignes : goût de la création et compétitivité, engagement et ouverture d'esprit, quête de réussite. Nommé à trente ans chercheur à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), il succède dix ans plus tard à Jean-Claude Dreyfus à la direction du Laboratoire de recherche en génétique et pathologie moléculaires, devenu Institut Cochin (2002), jusqu’en 2008. Membre de nombreuses commissions et instances – président de la Commission du génie biomoléculaire (1988-1997), membre du Comité consultatif national d'éthique (1992-2004), président de la Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap (2009-2020) –, il sera par ailleurs président de l'université Paris-Descartes entre 2007 et 2011.

Ses premiers travaux scientifiques ont porté sur certaines affections du globule rouge. Par la suite, son équipe a ébranlé le concept alors en vigueur selon lequel à un gène correspond une seule enzyme, en révélant un des tout premiers exemples de production de deux messagers à partir d'un seul gène. Ses travaux portant sur le rôle des nutriments dans le contrôle de l'expression de certains gènes, notamment dans le foie, sont internationalement reconnus.

Ses champs de recherche se sont alors élargis, apportant une moisson de données nouvelles donnant lieu à de très nombreuses publications dans la presse scientifique internationale. Ainsi, son équipe contribue à mieux comprendre la régulation d’un gène, qui code la pyruvate kinase, par le glucose. Par la suite, il met en avant la notion de « transcription illégitime », démontrant que tout gène est transcrit à bas bruit dans tout type de cellules. Son laboratoire s'est aussi illustré dans le domaine de la thérapie génique en étudiant son efficacité sur des modèles murins de maladies musculaires comme la myopathie de Duchenne, ou sur des maladies hépatiques. Son équipe identifie également une hormone clé du métabolisme du fer, l’hepcidine. Enfin, il s’est très tôt intéressé avec ses collaborateurs aux mécanismes des cancers et a ainsi décelé l'altération génétique la plus fréquemment en cause dans le cancer primitif du foie. Il est l’auteur de plus de 500 publications scientifiques et a été le cofondateur et le rédacteur en chef de la revue internationale de recherche biomédicale en langue française médecine/sciences de 1986 à 1998.

Président du comité Éthique et cancer (2008-2019) et du comité d’éthique commun aux organismes INRAE-CIRAD-IFREMER-IRD depuis sa création, Axel Kahn se signale dès les années 1990 par un engagement médiatique contre les dérives potentielles du génie génétique, tant en ce qui concerne ses applications à l’être humain que les domaines de l’agriculture et de l’environnement. Souvent sollicité à participer à des débats portant sur éthique, sciences et société, il est l’auteur de nombreux ouvrages de réflexion sur la notion de bien et d’humanité (Et lhomme dans tout ça ?, 2000, Nil ; LHomme, ce roseau pensant, 2007, Nil ; Lhomme, le libéralisme et le bien commun, 2013, Stock ; Être humain pleinement, 2016, Stock ; Et le bien dans tout ça ? 2021, Stock).

Marcheur infatigable, il livre dans trois ouvrages le fruit des réflexions qui furent les siennes au cours de deux traversées de la France à pied (plus de 4 000 km) réalisées en 2013 et 2014 (Pensées en chemin, 2014 ; Entre deux mers, 2015 ; Chemins, 2018, Stock).

Axel Kahn est élu président du conseil d’administration de la Ligue contre le cancer le 28 juin 2019, mais il doit quitter cette fonction pour raisons de santé en mai 2021. Il meurt le 6 juillet 2021 à Paris.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Axel Kahn

Axel Kahn
Crédits : Violaine Paquereau

photographie

Axel Kahn

Axel Kahn
Crédits : Hannah Assouline/ Opale/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hélène GILGENKRANTZ, « KAHN AXEL - (1944-2021) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/axel-kahn/