AVÈNEMENT DE TRAJAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après l'assassinat, en 96, de Domitien, dernier empereur de la dynastie des Flaviens, le Sénat a élevé au rang d'empereur Nerva, de vieille noblesse mais âgé de soixante-dix ans et sans enfant. En dépit d'une atmosphère de libération au Sénat, qui contraste avec la terreur caractérisant la fin du règne précédent, des événements graves se déroulent dans l'armée – restée favorable à l'empereur défunt – qui montrent la fragilité du nouveau pouvoir : à Rome, tout d'abord, la garde prétorienne massacre deux des assassins de Domitien et oblige Nerva à la remercier pour ce fait ; surtout, de graves menaces de soulèvement semblent peser sur les frontières du Rhin et du Danube, où stationnent de puissantes armées. Confronté au risque de guerre civile, Nerva décide, en 97, d'adopter puis d'associer à son pouvoir le légat de Germanie, Trajan, militaire réputé et sénateur fidèle. Ils exercent le consulat ensemble lorsque Nerva meurt de vieillesse en janvier 98. Trajan demeure cependant sur la frontière de Germanie, afin de remettre de l'ordre dans l'armée et rentre à Rome en 99. Le choix judicieux de Nerva a permis à la fois de rétablir le calme dans l'armée, d'amener au pouvoir l'un des plus brillants empereurs de l'histoire de Rome, et d'inaugurer une nouvelle dynastie, celle des Antonins, qui incarne l'apogée de l'Empire au iie siècle.

Trajan, buste en marbre

photographie : Trajan, buste en marbre

photographie

Buste de Trajan, environ 108 après J.-C. Marbre. Hauteur : 68 cm, largeur : 57 cm. Antikensammlung, Kunsthistorisches Museum, Vienne. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Xavier LAPRAY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Xavier LAPRAY, « AVÈNEMENT DE TRAJAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/avenement-de-trajan/