VIRTANEN ARTTURI ILMARI (1895-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste finlandais. Né à Helsinki, Virtanen étudie à l'université de cette ville et soutient, en 1919, une thèse de chimie sur l'acide abiétique contenu dans la résine pure des pins de son pays. Il va compléter son éducation dans certains laboratoires de Suisse, d'Allemagne, de Suède, puis entre à la Station nationale de contrôle des produits laitiers : il découvre bientôt un procédé de conservation du beurre qui permet à son pays d'exporter un produit de haute qualité recherché par les marchés internationaux. Il est directeur de l'Institut de biochimie en 1931, puis l'université d'Helsinki crée pour lui une chaire de biochimie qu'il occupe de 1939 à 1948, date à laquelle il devient président de l'Académie finnoise des sciences.

Il a étudié les processus de dégradation du fourrage stocké afin d'alimenter le bétail durant les longs mois de l'hiver scandinave et qui, dans les conditions ordinaires, voit son contenu nutritif détruit par la fermentation. Virtanen a montré que si un certain taux d'acidité (pH 4) est introduit dès le moment de l'engrangement et maintenu, le fourrage garde sa valeur nutritive, sa teneur en vitamines et son goût : les vaches ainsi nourries fournissent un excellent lait. Le prix Nobel de chimie couronnait, en 1945, ses expériences entreprises dès 1925 et dont les résultats furent appliqués avec succès à partir de 1930.

Ses travaux ont également porté sur le métabolisme bactérien et enzymatique de l'azote, la fixation de l'azote atmosphérique par les bactéries symbiotes qu'abritent les nodosités radiculaires de certaines plantes, telles les légumineuses.

—  Jacqueline BROSSOLLET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline BROSSOLLET, « VIRTANEN ARTTURI ILMARI - (1895-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/artturi-ilmari-virtanen/