MADÈRE ARCHIPEL DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Outre l'île principale de Madère, l'archipel volcanique de Madère (793 km2) — qui constitue une région autonome insulaire du Portugal — comprend celle de Porto Santo (42 km2) et deux groupes d'îlots inhabités les Desertas et les Selvagens (14 km2). Situé à 800 kilomètres de la côte marocaine et à quelque 1 000 kilomètres de Lisbonne, il fut occupé par le Portugal dès 1425 et son peuplement commença aussitôt. Son climat doux (22 0C en août, 15 0C en février à Funchal) permit l'établissement précoce de la culture de la canne à sucre, bientôt concurrencée par les régions tropicales, et de la vigne (vins de Madère). À partir de 1925, la culture des bananes a pris de l'importance et les bananeraies occupent aujourd'hui l'emplacement d'anciens champs de canne à sucre.

Portugal : carte physique

Portugal : carte physique

carte

Carte physique du Portugal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La population s'accrut vite et alimenta de bonne heure une importante émigration vers l'Amérique. Le maximum a été atteint au recensement de 1950 avec 270 000 habitants. En 1970, l'archipel n'en comptait plus que 253 000 et, en 2007, seulement 246 248. La densité humaine sur l'île de Madère est de 307 habitants au kilomètre carré, mais elle dépasse largement celle de la surface cultivée. Jusqu'à la limite des cultures (700 m d'altitude), l'occupation du sol est extrêmement dense, alors que la montagne est déserte. Les petites maisons s'éparpillent au milieu des champs en terrasses qui couvrent sans interruption versants et vallées, réalisant l'un des paysages ruraux les plus extraordinaires au monde. L'irrigation a permis l'organisation d'une polyculture intensive associée à l'élevage à l'étable de vaches laitières. Le niveau de vie est peu élevé. La broderie et la vannerie procurent quelques ressources. Le tourisme s'est développé tant à Madère qu'à Porto Santo, devenant la principale activité de l'archipel.

Funchal, capitale de la région et port, est une ville active autour de laquelle se concentre une partie importante de la population de l'archipel (près de 200 000 hab. en 2005 dans l'aire métropolitaine).

—  Suzanne DAVEAU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MADÈRE ARCHIPEL DE  » est également traité dans :

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Les archipels atlantiques »  : […] Les archipels atlantiques diffèrent du Portugal péninsulaire tant du point de vue du relief et des climats que de l'histoire du peuplement. Incorporés au territoire national à la fin du Moyen Âge, ils jouèrent un rôle majeur dans l'histoire du pays, du fait de leur position sur les grandes routes maritimes. Le volcanisme est toujours actif aux Açores, îles proches de la dorsale atlantique, mais r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_35503

Pour citer l’article

Suzanne DAVEAU, « MADÈRE ARCHIPEL DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/archipel-de-madere/