APPRENTISSAGE ET INTERNET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un nouveau modèle éditorial

La très grande ouverture d’Internet, où n’importe qui peut écrire n’importe quoi ou diffuser n’importe quelle image sur n’importe quel thème, s’accompagne de nouvelles exigences pour les lecteurs. Nous venons d’un monde éditorial où des institutions de savoir conféraient à des auteurs ou à des éditeurs une certaine autorité, qui garantissait au lecteur que ce qui était écrit était probablement assez juste. La compétence, le désintérêt et l’honnêteté étaient censés diriger les actions des institutions de savoir, des auteurs et des éditeurs. La tâche du lecteur pouvait donc se focaliser sur la compréhension. Les auteurs qui ne respectaient pas ces principes étaient exclus de ce processus éditorial. Garantir la confiance constituait donc un enjeu majeur.

Avec Internet, un autre modèle éditorial s’est progressivement mis en place (qui n’élimine pas le précédent) : le seul fait qu’un auteur soit beaucoup lu suffit bien souvent à construire la confiance d’un lectorat à son égard, puis à lui conférer une véritable autorité – alors que ce qu’il communique peut être faux, partiel ou tendancieux. Peu à peu, dans ce monde éditorial ouvert qu’est Internet, il revient donc au lecteur d’évaluer la qualité des sources. Sans cela, ce dernier prend le risque d’être dupé quotidiennement.

Internet confronte le lecteur à une situation jusqu’alors peu courante : il est amené à lire successivement diverses sources qui tiennent des propos discordants à propos d’un même fait ou événement. Pour de nombreux internautes, la solution est simple : ils éliminent toutes les sources sauf une, généralement celle qui correspond à leur point de vue. Mais, pour celui qui souhaite se confronter à la complexité du monde, les compétences de compréhension nécessaires doivent s‘appliquer au-delà du contenu des articles : il faut aussi savoir identifier les sources, évaluer leur qualité, corroborer et croiser leurs contradictions et convergences. Les recherches dans le domaine montrent que l’usage quotidien du Web ne permet pas à la plupart [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités en psychologie cognitive et ergonomie au Laboratoire cognition, langues, langage, ergonomie, université de Toulouse
  • : professeur de psychologie, École supérieure du professorat et de l'éducation, Toulouse

Classification

Pour citer l’article

Franck AMADIEU, André TRICOT, « APPRENTISSAGE ET INTERNET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-et-internet/