APPALACHIAN SPRING (M. Graham)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formée à la Denishawn School, l'école de Ruth Saint-Denis et de Ted Shawn, Martha Graham (1894-1991) est considérée comme la plus grande personnalité de la danse moderne américaine. Fille d'un médecin aliéniste, elle explore plusieurs thèmes dans une œuvre colossale, étalée sur près d'un siècle : la mythologie grecque, la dénonciation du puritanisme, l'influence de la psychanalyse et, bien sûr, dans ses premières pièces, la recherche de l'identité américaine. Appalachian Spring, créé le 30 octobre 1944 à la Bibliothèque du Congrès à Washington, sur une musique d'Aaron Copland, est un véritable chef-d'œuvre, parfaitement représentatif de cette veine « nationaliste ». Graham y décrit la vie d'une communauté de Pennsylvanie au xixe siècle, avec un goût très sûr pour l'épuration du mouvement et l'expression sans détour des sentiments. Cette œuvre fera l'unanimité de la critique et révélera au grand jour le talent de cette danseuse et chorégraphe.

Appalachian Spring

Appalachian Spring

photographie

Martha Graham et sa compagnie en 1944 dans Appalachian Spring, musique d'Aaron Copland, décors d'Isamu Noguchi. 

Crédits : Baron/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Jean-Claude DIÉNIS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude DIÉNIS, « APPALACHIAN SPRING (M. Graham) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/appalachian-spring/