GRIGORIEV APOLLON ALEXANDROVITCH (1822-1864)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Moscou dans un milieu cultivé, Grigoriev se lie, étant encore à l'université, avec le poète Fet et l'historien Soloviev. Musicien, poète, bon connaisseur de la littérature européenne, sensible au folklore populaire, Grigoriev est un critique original. Étranger aux polémiques de son temps, il développe une critique « organique », sonde l'impression du « déjà vu », du familier qui lie le lecteur à l'auteur. Ses articles sur Pouchkine influenceront Dostoïevski. Blok aimera ses poésies. Pianiste, guitariste, il excelle dans les chansons tziganes, telles Les Deux Guitares (Due Gitary). Artiste, bohème, alcoolique, il rate sa vie privée, sa carrière littéraire, mais laisse une trace profonde dans la conscience russe.

—  Alexandre BOURMEYSTER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Grenoble-III

Classification

Autres références

«  GRIGORIEV APOLLON ALEXANDROVITCH (1822-1864)  » est également traité dans :

CERCLES LITTÉRAIRES RUSSES

  • Écrit par 
  • Alexandre BOURMEYSTER
  •  • 1 021 mots

Durant le xix e siècle, en Russie, les cercles littéraires et philosophiques jouent un rôle intellectuel et social considérable, surtout dans les premières décennies, quand l'activité littéraire est pratiquement la seule forme d'expression possible : rôle formateur pour des adolescents insatisfaits de l'enseignement prodigué ; rôle contestataire, même s'il prend l'aspect innocent d'une retraite s […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alexandre BOURMEYSTER, « GRIGORIEV APOLLON ALEXANDROVITCH - (1822-1864) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/apollon-alexandrovitch-grigoriev/