Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GORMLEY ANTONY (1950- )

  • Article mis en ligne le
  • Écrit par et

Sculpteur et dessinateur britannique, Antony Gormley est surtout connu pour son travail sur les formes humaines, qu'il crée principalement à partir de moulages de son propre corps nu. Dans ses œuvres massives ou légères, il examine les divers aspects de la présence humaine dans le monde, recourant souvent à de multiples statues placées dans un paysage naturel ou urbain.

Né en 1950 à Londres, Antony Mark David Gormley étudie l'histoire de l'art, l'archéologie et l'anthropologie au Trinity College de Cambridge de 1968 à 1971, puis voyage en Inde et au Sri Lanka pendant trois ans. De retour dans la capitale britannique, il reprend son cursus, fréquentant la Central School of Arts and Crafts (auj. Central Saint Martins), le Goldsmiths College et la Slade School of Fine Art. Frappé par la manière dont les personnes qu'il a rencontrées au cours de ses périples en Asie ont su délimiter un espace privé dans des lieux publics en se couvrant d'un simple bout de tissu, il effectue ses premiers moulages en plâtre de formes humaines.

Au début des années 1980, Antony Gormley est de plus en plus attiré par les questions relatives à l'humanité et à l'environnement. Il réalise ses premiers moulages de corps entiers pour Three Ways : Mould, Hole and Passage en 1981. Poursuivant dans cette voie, il multiplie les matériaux et les positions (accroupie, verticale, agenouillée, couchée), altérant parfois le corps (en étirant les bras par exemple) ou remplaçant certains éléments par des objets (la tête par une poutre, notamment). Tandis que les visiteurs s'arrêtent pour examiner ses sculptures, ils semblent tout à la fois être le sujet et l'objet de l'observation.

Antony Gormley pousse plus loin encore cette réflexion à travers les projets Field. Chacune de ces installations se compose de quarante mille statuettes de terre cuite aux yeux grands ouverts, entassées dans une salle d'exposition, remplissant tout l'espace jusqu'à l'entrée de la pièce où se tient le visiteur. L'œuvre semble ainsi demander qui regarde l'autre. Ces substituts de corps, réalisés sous la direction de l'artiste par des communautés du monde entier, sont exposés sous des titres différents selon le pays qui accueille la manifestation : Field for the British Isles en Grande-Bretagne, American Field au Mexique, European Field en Suède, Amazonian Field au Brésil, etc. Antony Gormley remporte le prix Turner pour ces projets en 1994. Ses explorations de la notion d'espace à travers des dessins abstraits et son étude sur la relation de l'être humain à son environnement sont alors appréciés par une grande partie du monde de l'art.

Antony Gormley trouble plus encore le spectateur quand il commence à installer ses corps nus grandeur nature en extérieur. Le cadre naturel accentue la fragilité de la forme humaine et modifie quelque peu les questions philosophiques qui traversent l'œuvre de l'artiste. Une statue mesurant 20 mètres de hauteur et 54 mètres d'envergure, Angel of the North, est ainsi installée en 1998 près de Gateshead, non loin de Newcastle, en Angleterre. Pour Another Place (présenté en 1997 à Crosby, dans le comté anglais de Merseyside), le plasticien dispose par exemple cent statues de plomb face à la mer sur plus de 3 kilomètres de plage. Pour 6 Times (créé en 2010 à Édimbourg), il installe six statues le long de la rivière Water of Leith, quatre étant en partie immergées, une presque entièrement enterrée dans le sol, tandis que la sixième se tient au bout d'une vieille jetée, face à la mer. Horizon Field (présenté en 2010 près du Vorarlberg, en Autriche) montre cent sculptures grandeur nature éparpillées sur les pentes des massifs alpins.

Les New-Yorkais sont quant à eux décontenancés lorsqu'ils découvrent l'installationEvent Horizon à Manhattan[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis et Kathleen KUIPER. GORMLEY ANTONY (1950- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Autres références

  • SCULPTURE CONTEMPORAINE

    • Écrit par
    • 8 011 mots
    • 4 médias
    Cette dialectique du vide et du plein se retrouve dans le cube de béton Sense (1991) d’Antony Gormley, où les creux visibles de fragments du corps de l’artiste semblent renvoyer à une empreinte complète de son propre corps, enclose dans le socle de béton massif que constitue l’œuvre. Cette sculpture...
  • UN SIÈCLE DE SCULPTURE ANGLAISE (exposition)

    • Écrit par
    • 1 453 mots

    Daniel Abadie, le commissaire de l'exposition présentée à la Galerie nationale du Jeu de Paume en 1996, a opéré une sélection radicale des artistes et des œuvres pour mener à bien un projet ambitieux : montrer au public français un siècle de sculpture anglaise. Dix-neuf artistes furent ainsi retenus,...