TUPOLEV ANDREÏ NIKOLAÏEVITCH (1888-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Constructeur d'avions soviétique, né le 29 octobre (10 novembre selon le calendrier grégorien) 1888 à Poustomazovo (Russie), mort le 23 décembre 1972 à Moscou.

En 1909, Andreï Nikolaïevitch Tupolev entre à l'école technique impériale de Moscou, où il devient l'élève de Nikolaï I. Joukovski, le père de l'aviation russe. En 1918, tous deux fondent l'Institut d'aérodynamique et d'hydrodynamique central (TsAGI). Aussitôt nommé directeur adjoint, Tupolev devient responsable du bureau d'études de l'institut en 1922. Ce bureau, qui produit des avions civils et militaires désignés par les initiales de Tupolev (ANT), généralise l'utilisation des structures entièrement métalliques dans l'aviation soviétique.

En 1937, Tupolev, comme de nombreux autres scientifiques soviétiques, est arrêté pour sabotage. Après son séjour en prison, il est placé à la tête d'une équipe chargée de concevoir des avions militaires. C'est ainsi que le Tu-2, bombardier bimoteur largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, voit le jour. Réhabilité grâce à la construction de cet appareil, Tupolev retrouve sa liberté en 1943 et obtient le prix Staline. Vers la fin de la guerre, il est chargé de copier le bombardier américain B-29 Superfortress, trois appareils de ce type ayant fait un atterrissage forcé dans l'est de l'Union soviétique. Ce projet aboutit à la création du Tu-4, dont le premier vol a lieu en 1947 qui demeurera le principal bombardier stratégique soviétique jusqu'au milieu des années 1950.

Après avoir adapté des turboréacteurs sur plusieurs avions équipés d'un moteur à piston, Tupolev présente en 1952 le Tu-16, bombardier de taille moyenne doté d'ailes en flèche et d'une structure en alliage léger. Une équipe dirigée par Aleksandr A. Arkhangelski, l'associé de longue date de Tupolev, conçoit le Tu-95. Ce gigantesque bombardier à turbopropulseur qui vole pour la première fois en 1954 est l'un des avions militaires qui connaîtra la plus longue carrière. Deux appareils civils sont tirés de ces modèles : le Tu-104, conçu en 1955, premier avion de transport civil à réaction soviétique, et le Tu-114, avion commercial longue distance, plus gros avion à hélice jamais mis en circulation.

En 1963, le fils de Tupolev, Alexeï, prend la tête d'une équipe de concepteurs qui produit le Tu-144. Ce fut le premier avion commercial à franchir le mur du son lors d'un vol d'essai en 1969 et à atteindre Mach 2 quelques semaines plus tard. En raison de multiples problèmes de conception et d'une mauvaise gestion, il ne sera que brièvement utilisé pour le transport de passagers en 1977-1978.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« TUPOLEV ANDREÏ NIKOLAÏEVITCH - (1888-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-nikolaievitch-tupolev/