THORKILDSEN ANDREAS (1982- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlète norvégien. Andreas Thorkildsen est devenu le maître du lancer du javelot dans les années 2000, se montrant le digne successeur du Tchèque Jan Zelezny.

Andreas Thorkildsen est né le 1er avril 1982 à Kristiansand, dans une famille sportive (son père fut un bon lanceur de javelot, et sa mère championne de Norvège du 100 mètres haies). Alors que l'expérience est généralement un atout important dans les concours de lancer, Andreas Thorkildsen, athlète bien proportionné (1,88 m, 90 kg), cause la surprise en devenant, en 2004 à Athènes, à vingt-deux ans, champion olympique de lancer du javelot. Alors presque inconnu, il obtient la médaille d'or grâce à un jet à 86,50 m. Le Norvégien va confirmer par la suite que ce titre n'était pas dû au hasard. Il se montre en effet l'un des lanceurs les plus réguliers. En 2005, il est médaillé d'argent lors des Championnats du monde d'Ōsaka (86,18 m), derrière l'Estonien Andrus Värnik (87,17 m). L'année suivante, il est champion d'Europe (88,78 m) et établit son record personnel (91,59 m). En 2007, il est de nouveau vice-champion du monde (88,61 m), battu par son grand rival, le Finlandais Tero Pitkämaki (90,33 m).

Aux jeux Olympiques de Pékin, en 2008, il ne laisse guère de place au suspense : un troisième essai à 87,93 m, et ses principaux rivaux, le surprenant Letton Ainars Kovals (86,64 m) et Pitkämaki (86,16 m), ont compris qu'ils se disputeront les accessits. Thorkildsen assomme définitivement le concours grâce à un jet à 90,57 m à son cinquième essai. Il est le quatrième lanceur de javelot à conserver son titre olympique, après le Suédois Eric Lemming (1908, 1912), le Finlandais Jonni Myyrä (1920, 1924) et, bien sûr, Jan Zelezny (1992, 1996, 2000).

En 2009, lors des Championnats du monde de Berlin, Andreas Thorkildsen se montre de nouveau dominateur : il lance le javelot à 89,59 m dès le deuxième essai, assurant déjà sa victoire, loin devant le Cubain Guillermo Martinez (86,41 m) et le Japonais Yukifumi Murakami (82,97 m).

En 2010, Andreas Thorkildsen remporte le concours aux Championnats d'Europe de Barcelone (88,37 m), devant l'Allemand Matthias De Zordo (87,81 m) et le Finlandais Tero Pitkämäki (86,67 m). Le Norvégien marque à cette occasion encore un peu plus l'histoire de l'athlétisme : jamais un lanceur de javelot n’avait détenu simultanément les titres olympique, mondial et européen.

En 2011, il semble légèrement en retrait, obtenant, lors des Championnats du monde de Daegu, la médaille d’argent (84,78 m) du concours remporté par l’Allemand Matthias De Zordo (86,77 m).

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « THORKILDSEN ANDREAS (1982- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-thorkildsen/