ANCIEN EMPIRE HITTITE, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la suite de la fondation, au xixe siècle avant J.-C., d'un premier royaume considéré par la tradition mythique comme l'ancêtre du royaume hittite, une séquence dynastique mène au roi Labarna, généralement considéré comme le fondateur de l'ancien empire (— 1680-— 1500) établi au cœur même du plateau anatolien. Une vigoureuse politique d'expansion vers l'Euphrate et la Syrie caractérise les trois premiers règnes. Mursili Ier lança même un raid audacieux contre Babylone qui ouvrit les portes de la cité aux Cassites, leur remit un butin, mais n'accorda aucun avantage au souverain hittite qui mourut assassiné peu après. La faiblesse de l'empire hittite résidait dans l'absence de règles successorales ; chaque succession était marquée par des conflits, des assassinats et par une grande instabilité. Telebinu y mit bon ordre en instituant une règle de succession qui restera en vigueur jusqu'à la fin de l'histoire hittite.

Bogazköy, plateau anatolien, Turquie

Bogazköy, plateau anatolien, Turquie

photographie

La porte des Lions, entrée de la capitale de l'empire hittite, Bogazköy, Hattusha de son nom antique. Cappadoce, Turquie. 

Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini

Afficher

—  Jean-Claude MARGUERON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude MARGUERON, « ANCIEN EMPIRE HITTITE, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ancien-empire-hittite-en-bref/