RAPOPORT ANATOL (1911-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au printemps de 1945, capitaine de l'armée de l'air américaine stationné en Inde, Anatol Rapoport se désigne comme « pianiste (concert) ; mathématicien (Ph. D.) ; sémanticien ». C'est pendant la Seconde Guerre mondiale qu'il se convainc que le mode de pensée scientifique serait le seul moyen de débarrasser l'humanité de la guerre. Tour à tour biologiste, psychologue et spécialiste de la résolution des conflits, il emploiera à la tâche qu'il s'est donnée des outils mathématiques comme la théorie des jeux et les réseaux de neurones, mais aussi la sémantique générale, la théorie générale des systèmes ou la théorie de l'évolution.

Né russe à Lozovaya (Russie, aujourd'hui Ukraine) le 22 mai 1911, Anatol Rapoport émigre avec ses parents aux États-Unis en 1922 et est naturalisé américain en 1928. D'origine modeste, il doit à son talent de pianiste d'être admis au Conservatoire de musique de Vienne, où il étudiera de 1929 à 1934. Se tournant vers les mathématiques après une brève carrière de concertiste, il réussit, en à peine quatre ans, à passer licence, master et doctorat à l'université de Chicago. Ses premiers travaux relèvent de l'algèbre et sa thèse, soutenue en 1941, porte sur la construction de corps non abéliens.

Engagé volontaire, il enseigne des notions de physique aux jeunes recrues, en Alaska, et s'intéresse à la manière dont le langage naturel contraint la pensée et complique d'autant plus sa transmission. Au printemps de 1944, il publie son premier article scientifique intitulé « La Physique newtonienne et les cadets de l'air ». C'est à ce moment que débute son association avec l'Institut de sémantique générale, fondé par Alfred Korzybski (1879-1950). Influencé par son disciple Samuel Hayakawa (1906-1992), Rapoport présidera lui-même cette société de 1953 à 1955.

En 1947, Rapoport est, à l'université de Chicago, adjoint au comité de biologie mathématique que dirige Nicholas Rashevsky (1899-1972), qui cherche alors à appliquer les méthodes mathématiques de la physique théorique à la biologie et à la sociologie. T [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

David AUBIN, « RAPOPORT ANATOL - (1911-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatol-rapoport/