AMPHIBOLITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Intérêt des amphibolites

Les amphibolites sont des roches fort utiles pour apprécier l'intensité du métamorphisme. Elles jouent un rôle important dans la théorie des faciès minéralogiques d'Eskola : le « faciès des amphibolites » est caractérisé par l'association stable de la hornblende et d'un plagioclase, pour les roches de composition basique. Cette association existe dans les roches de la mésozone et de la catazone de faible degré, c'est-à-dire à métamorphisme moyen. Elle est donc représentée dans d'immenses domaines métamorphiques des boucliers et des chaînes plissées. Dans la catazone de haut degré, la hornblende devient instable et se transforme en orthopyroxène, cette dernière transformation pouvant être retardée si la pression de l'eau est forte. Avec la formation de l'orthopyroxène, les amphibolites sont transformées en gneiss à hypersthène.

Certaines orthoamphibolites, dérivant de roches magmatiques qui appartiennent à la série calco-alcaline, peuvent renfermer des gisements métallifères : cuivre, or.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de pétrographie à l'université de Paris-VI-Pierre-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  AMPHIBOLITES  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 183 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La chaîne nord-caraïbe »  : […] La partie orientale de la frontière nord de la plaque Caraïbes est jalonnée par le chapelet d'îles des Grandes Antilles : Cuba, la Jamaïque, Hispaniola, Porto Rico et îles Vierges. Ces îles représentent les fragments émergés de la chaîne nord-caraïbe, dont les lanières furent découpées et décalées au Tertiaire par des décrochements senestres. L'île de Cuba comporte dans sa partie centrale les zon […] Lire la suite

ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 4 373 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les principaux faciès minéraux, base d'une classification génétique »  : […] Après avoir introduit et développé la théorie des faciès minéraux, P. Eskola a défini, à l'aide d'associations minérales critiques propres à chaque faciès, les faciès minéraux principaux , dont le nombre s'est accru avec le progrès des études, est actuellement de huit. Rappelons qu'appartiennent au même faciès minéral toutes les roches métamorphiques, d'origine et de composition chimique variées, […] Lire la suite

ULTRABASIQUES ROCHES

  • Écrit par 
  • Fernand CONQUÉRÉ, 
  • André-Bernard DELMAS, 
  • Jacques KORNPROBST, 
  • Georges PÉDRO
  •  • 4 056 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Nomenclature »  : […] Définies selon la nature du minéral prédominant (péridot, pyroxènes ou amphiboles), les roches ultrabasiques constituent trois grandes familles : les péridotites , les pyroxénites (ou pyroxénolites ) et les amphibolites (ou amphibololites ). Chacune de ces familles est subdivisée en types suivant la nature du ou des minéraux essentiels associés au minéral prédominant. Les types les plus répandus s […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard GUITARD, « AMPHIBOLITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amphibolites/