KRAENZLEIN ALVIN (1876-1928)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américain Alvin Kraenzlein fut le premier athlète à remporter quatre titres lors d'une même édition des jeux Olympiques, en l'occurrence à Paris en 1900. Il est considéré par nombre d'historiens de l'athlétisme comme l'inventeur de la technique moderne de la course de haies. Le record du monde qu'il a établi sur 220 yards haies tiendra pendant plus de vingt-cinq ans.

Alvin Kraenzlein est né le 12 décembre 1876. Vers le milieu des années 1890, il concourt pour l'université du Wisconsin et l'université de Pennsylvanie. Excellant en sprint et en saut en longueur, il met au point, pour les courses de haies, une technique innovante consistant à franchir la haie jambe tendue. En 1898, il bat le record du monde du 120 yards haies, en 15,2 secondes. La même année, il court le 220 yards haies en 23,6 secondes, établissant un record du monde qui ne sera battu que vingt-six ans plus tard.

Lors des jeux Olympiques de Paris en 1900, Alvin Kraenzlein remporte la médaille d'or du 60 mètres plat (7 s) et du 200 mètres haies (25,4 s). Ces deux épreuves disparaîtront dès 1908 du programme olympique. Alvin Kraenzlein gagne aussi le 110 mètres haies (15,4 s). En saut en longueur, le détenteur du record du monde, Meyer Prinstein, termine en tête du concours de qualification avec un saut de 7,17 mètres. Prinstein, qui comme les autres athlètes de l'université de Syracuse n'a pas le droit de concourir le dimanche, est donc absent lors de la finale de l'épreuve. Il espère néanmoins que la performance qu'il a réalisée lors des qualifications lui permettra de remporter le titre. Kraenzlein, qui défend les couleurs de l'université de Pennsylvanie, laquelle autorise ses étudiants à concourir le dimanche, saute à 7,18 mètres : Prinstein est battu d'un petit centimètre, et Kraenzlein remporte ainsi la médaille d'or.

Après les Jeux de Paris, Alvin Kraenzlein arrête la compétition. Il devient ensuite entraîneur d'athlétisme, à l'université du Michigan. Il s'éteint le 6 janvier 1928 à Wilkes-Barre, en Pennsylvanie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KRAENZLEIN ALVIN - (1876-1928) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvin-kraenzlein/