DAOUD KHAN ALI MOHAMMAD (1909-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

‘Alī Muḥammad Daūd khān (Daoud) est né à Kaboul. Il est le fils de Muḥammad Aziz khān, dont la famille fut exilée d'Afghanistan par l'émir ‘Abdbal-Rahmān à la fin du xixe siècle. Comme son cousin Muḥammad Zāhir shāh, il fréquente les lycées Habibia et Istiqlāl, entre à l'école des Cadets et va terminer ses études à Paris. Revenu dans son pays, en 1932, son oncle, Nādir shāh, le nomme gouverneur de la province de Kandahār. En 1933, son père et son oncle sont assassinés. Muḥammad Zāhir monte sur le trône. Hāshim khān, Premier ministre, choisit Daoud comme gouverneur et commandant militaire des provinces de l'Est. Trois ans plus tard, Daoud est commandant en chef des forces armées et supervise les écoles militaires afghanes. C'est pendant cette période qu'il prend conscience que la véritable unité de l'Afghanistan se fera avec l'armée, seule force capable de contrôler les tribus pashtounes peu soumises au gouvernement central. Lorsque éclate en 1945 une révolte dirigée contre le pouvoir des Moussahiban au profit du roi Amān Allāh (1919-1929), exilé en Italie, Daoud la réprime brutalement. Hāshim khān se retire en 1946, son frère Shāh Mahṃūd lui succède et Daoud est nommé ambassadeur à Paris. Il revient à Kaboul en 1950, pour occuper le poste de ministre de la Défense. Peu de temps avant de devenir Premier ministre le 20 septembre 1953, il fait un long voyage à Moscou, où il rencontre Molotov. Il obtiendra de l'U.R.S.S. des crédits d'équipements (routes, transports publics, silos à blé) qui permettront également de s'assurer les services de toute une gamme d'experts soviétiques.

Estimant que l'État doit également intervenir dans la vie économique, il s'emploie à en contrôler le secteur moderne livré jusqu'alors à la discrétion des milieux d'affaires ouzbeks ou tadjiks. Le premier plan quinquennal, qu'il lance en 1956, aurait été un véritable succès si sa réalisation n'avait été entravée par l'affaire du Pashtounistan, dont Daoud s'est fait le champion. L'U.R.S.S., qui soutient la politique expansionniste de son « petit voisin », [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DAOUD KHAN ALI MOHAMMAD (1909-1978)  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La République du prince Daoud »  : […] Le coup d'État du prince Daoud, cousin germain et beau-père du roi, ancien Premier ministre de 1953 à 1963, mit fin à l'expérience démocratique qui avait été marquée, sur le plan intérieur, par l'immobilisme. Malgré sa réputation d'homme énergique, et bien que son coup d'État ait eu pour objet de « faire avancer » l'État afghan dans la voie des transformations modernes, le régime nouveau s'enlisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_46792

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « En Afghanistan »  : […] Pays de peuplement divers, l'Afghanistan a connu en 1973 un coup d'État qui a amené au pouvoir le prince Daoud, devenu ensuite président d'une république de caractère moderniste et modéré, nationaliste et aussi indépendante que possible des grandes puissances, encore que l'influence de l'Union soviétique soit présente dans de nombreux domaines, notamment dans l'armée et dans une partie de l'Admini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_46792

ZAHER SHĀH MOHAMMAD (1914-2007) roi d'Afghanistan (1933-1973)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC, 
  • Universalis
  •  • 950 mots

Dernier roi d'Afghanistan, Zaher shāh, déposé en 1973, est mort le 23 juillet 2007 à Kaboul avec le titre de Père de la nation. À son retour d'exil en 2002, après la chute des talibans, il s'était publiquement opposé à la restauration de la monarchie et avait refusé de se porter candidat à la présidence. Fils unique du roi Nader, Zaher shāh naît le 15 octobre 1914 à Kaboul dans la famille des Musa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammad-zaher-shah/#i_46792

Pour citer l’article

Jean-Charles BLANC, « DAOUD KHAN ALI MOHAMMAD - (1909-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-mohammad-daoud-khan/