PARODI ALEXANDRE (1901-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Haut fonctionnaire, auditeur au Conseil d'État dès 1926, Parodi a occupé la vice-présidence de la Haute Assemblée de 1960 à 1971. Né à Paris, descendant d'un député de 1848, fils de Dominique Parodi, inspecteur général de l'Instruction publique, philosophe et membre de l'Institut, Alexandre Parodi, légiste républicain, est apparu dans toute sa stature aux temps difficiles de l'Occupation.

« L'air timide, l'œil froid, la parole discrète, le geste rare, il ne paraissait guère, à première vue, destiné à entraîner les cœurs derrière lui. Pourtant sa droiture, son courage et peut- être sa réserve même lui ont gagné », selon les termes d'Emmanuel Monick qui fut l'un d'eux, « la confiance des résistants ». C'est ce qui lui permit, en 1944, de remplir avec succès la mission de délégué général en France occupée du Comité français de la libération nationale (C.F.L.N.). En le désignant à ce poste, le général de Gaulle marquait son souci de préparer le ralliement de l'Administration au moment voulu, et sa volonté d'être représenté par un résistant n'appartenant en propre à aucune tendance.

Frère du magistrat René Parodi, arrêté par les Allemands en février 1942 et retrouvé pendu dans la prison de Fresnes, Alexandre Parodi était, depuis l'été de cette même année, Quartus, l'un des quatre experts du Comité général d'études constitué par Jean Moulin. Il y avait notamment étudié les problèmes de l'information et de la justice et essayé de déterminer la façon dont il conviendrait de les régler à la Libération.

Son expérience de maître des requêtes au Conseil d'État lui avait permis de préparer des projets de réformes juridiques et sociales.

Son indépendance lui avait aussi valu d'être désigné comme président de la commission qui élabora les textes du Cahier bleu pour préparer les séquestres des journaux ayant paru sous l'Occupation (618 cas pour 912 titres) et prévoir la publication de nouveaux organes d'information.

Déployant dans ses travaux « beaucoup de zèle et de soins », il se fait remarquer par son [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en études politiques et en histoire, historien associé à la Délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture et de la Communication

Classification

Pour citer l’article

Charles-Louis FOULON, « PARODI ALEXANDRE - (1901-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-parodi/