PROKHOROV ALEXANDRE MIKHAÏLOVICH (1916-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Atherton en Australie le 11 juillet 1916, Alexandre Mikhaïlovich Prokhorov vit en Union soviétique avec ses parents à partir de 1923. Après des études universitaires à Leningrad, il rejoint en 1939 l'institut de physique Lebedev de Moscou où il commence à étudier la propagation des ondes radio. Mobilisé en juin 1941, il est blessé à deux reprises et retourne en 1944 à son travail de thèse sur la théorie de la stabilisation des fréquences d'oscillation, puis sur le rayonnement des électrons dans les synchrotrons. En 1954, il devient directeur du laboratoire des oscillations et dirige la thèse de Nikolaï G. Bassov. C'est de cette époque que datent les célèbres travaux de l'équipe de l'institut Lebedev sur les masers et les lasers. Le prix Nobel de physique, qu'il partage en 1964 avec Bassov et le physicien américain Charles Townes, couronne ces inventions.

Si le principe du maser (microwave amplification by stimulated emission of radiation, ou amplification d'une micro-onde par émission stimulée du rayonnement) et du laser (light amplification by stimulated emission of radiation, ou amplification lumineuse par émission stimulée du rayonnement) date de la découverte par Albert Einstein en 1917 du concept d'émission stimulée, la réalisation d'un tel système nécessitait qu'une inversion de population puisse être réalisée entre deux niveaux d'énergie d'atomes ou de molécules. En 1954, Bassov et Prokhorov utilisèrent un faisceau moléculaire d'ammoniac et obtinrent un « oscillateur moléculaire ». À partir de 1957, l'équipe des théoriciens et expérimentateurs de l'institut Lebedev collectionna les succès en mettant au point les premiers lasers à arséniure de gallium ou au néodyme, des lasers émettant dans l'ultraviolet et des lasers chimiques.

Prokhorov se distingua également par ses études de la structure moléculaire par spectroscopie micro-onde et des spectres de résonance paramagnétique électronique des cristaux. Il suggéra le principe du laser à rubis et proposa l'utilisation de cavités « ouvertes » pour les lasers dans l'infrarouge lointain.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  PROKHOROV ALEXANDRE MIKHAÏLOVICH (1916-2002)  » est également traité dans :

BASSOV NIKOLAÏ GENNADIEVITCH (1922-2001)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 351 mots

Né le 14 décembre 1922 à Usman (Russie), Nikolaï Gennadievitch Basov est le fils d'un professeur à l'institut forestier de Voronezh. Il participe à la Seconde Guerre mondiale comme assistant médical sur le front ukrainien avant de suivre les cours de l'institut de physique de l'ingénieur de Moscou. En 1950, il rejoint l'institut de physique Lebedev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-gennadievitch-bassov/#i_97888

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « PROKHOROV ALEXANDRE MIKHAÏLOVICH - (1916-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-mikhailovich-prokhorov/