HOPE ALEC DERWENT (1907-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le poète australien A. D. Hope était surtout connu pour ses élégies et ses satires. Avec « The Death of the Bird » et « Moschus Moschiferus », il se forgea une réputation d'auteur capable d'écrire des vers plein d'esprit, caustiques et allusifs, dans le style clair de John Dryden.

Né le 21 juillet 1907 à Cooma, en Nouvelle Galles du Sud, Alec Derwent Hope publie ses premiers poèmes à l'âge de quatorze ans. Après avoir suivi un cursus universitaire en Australie et à Oxford, il enseigne dans divers établissements supérieurs australiens, dont le Sydney Teachers' College et l'université de Melbourne, où il demeurera jusqu'à sa retraite, en 1972. Bien que son œuvre soit traditionnelle par la forme, son propos n'en est pas moins résolument moderne, comme en témoignent à merveille « Conquistador » (1947) et « The Return from the Freudian Isles » (1944), deux poèmes emblématiques de son écriture par leur approche satirique et leur style d'une clarté éclatante. A. D. Hope compose également des poèmes religieux et métaphysiques, ainsi que des vers érotiques, qui suscitent souvent la controverse, à l'instar des attaques qu'il lance contre un establishment culturel jugé prétentieux et vain. Son premier recueil, The Wandering Islands, paraît en 1955 et est suivi par plusieurs volumes de poèmes inédits qinsi que par des recueils à caractère anthologique (Selected Poems, 1992). A. D. Hope publie en outre des essais et des critiques tels que A Midsummer Eve's Dream (1970), The Cave and the Spring (1965) et Native Companions (1974). Il meurt le 13 juillet 2000, à Canberra.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HOPE ALEC DERWENT (1907-2000)  » est également traité dans :

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Du réalisme à l'invention littéraire »  : […] L'après-guerre vit se concrétiser les promesses dont la littérature australienne semblait porteuse, même s'il fallut attendre les années 1970 pour que les activités culturelles jouent un rôle plus large au sein de la communauté. Des poètes de talent, tels que Kenneth Slessor (1901-1971), James McAuley (1917-1976) ou A. D.  Hope (1907-2000), donnèrent alors toute leur mesure. Le dernier cité en par […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HOPE ALEC DERWENT - (1907-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alec-derwent-hope/