JUANTORENA ALBERTO (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 3 décembre 1950 à Santiago de Cuba, Alberto Juantorena a marqué l’histoire de l’athlétisme en devenant, en 1976 à Montréal, le premier, et le seul, homme à réaliser le doublé 400-800 mètres aux jeux Olympiques.

Alberto Juantorena, à l'arrivée du 800 mètres des Jeux de Montréal (1976)

Alberto Juantorena, à l'arrivée du 800 mètres des Jeux de Montréal (1976)

photographie

Le 25 juillet 1976, à Montréal, l'athlète cubain Alberto Juantorena remporte le 800 mètres olympique, devant le Belge Ivo Van Damme. Il s'imposera aussi sur 400 mètres, réalisant un doublé unique. 

Crédits : Tony Duffy/ Allsport/ Getty Images

Afficher

Champion au physique impressionnant (1,91 m, 84 kg) et à la foulée ample (2,70 m), Alberto Juantorena s’essaye d’abord au basket-ball et ne se consacre pleinement à la course à pied qu'à l’âge de vingt ans. L'entraîneur polonais Zigmund Zabierzowski le prend en main et lui conseille d’opter pour le 400 mètres. Après les jeux Olympiques de Munich, où il n’a pas brillé (il fut éliminé en demi-finale), il court un 800 mètres et réalise un excellent temps. Il va alors s’aligner sur les deux distances. Mais il se blesse au tendon d’Achille en 1974, ce qui l’oblige à interrompre sa préparation pendant l’hiver de 1974-1975. Durant sa convalescence, il prépare une licence d’économie à l’université de Mariana. Il reprend la compétition tardivement cette année-là, se classe deuxième du 400 mètres des jeux Panaméricains (44,80 s), derrière l’Américain Ronald Ray (44,40 s), et peut donc envisager sérieusement de briller aux Jeux de Montréal l’année suivante.

Alberto Juantorena est donc l'une des vedettes des jeux Olympiques de Montréal en 1976. Il remporte une première médaille d'or sur 800 mètres, en 1 min 43,50 s (record du monde), devant le Belge Ivo Van Damme et l'Américain Rick Wohlhuter. Il s'impose ensuite sur 400 mètres (44,26 s), devant les Américains Fred Newhouse (44,40 s) et Herman Frazier (44,95 s), devenant donc le premier à réaliser pareil doublé. En 1977, il bat de nouveau le record du monde du 800 mètres (1 min 43,44 s), mais la suite de sa carrière est perturbée par des blessures, et il ne peut pas participer aux jeux Olympiques de Moscou en 1980.

Fervent défenseur du régime castriste, il dédiait chacune de ses victoires au Líder máximo. En 1992, il sera nommé vice-ministre des Sports. Il occupera également le poste de président de la Fédération cubaine d'athlétisme.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  JUANTORENA ALBERTO (1951- )  » est également traité dans :

MONTRÉAL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1976] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 406 mots

Dans le chapitre « 25 juillet »  : […] Le 800 mètres voit l'affirmation du Cubain Alberto Juantorena (1,88 m) à l'énorme foulée : menant toute la course ou presque, il passe en 50,85 s aux 400 mètres, puis repousse facilement l'attaque de l'Américain Rick Wohlhuter (finalement troisième) aux 600 mètres et, battant le record du monde (1 min 43,50 s), il s'impose devant le Belge Ivo Van Damme (1 min 43,86 s) ; il dédie son succès à Fide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1976-18es-jeux-olympiques-d-ete/#i_85225

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JUANTORENA ALBERTO (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-juantorena/