GEREVICH ALADÁR (1910-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'escrimeur Aladár Gerevich demeure considéré comme l'un des plus fins sabreurs de tous les temps. Il fut durant près de trente ans le pilier de l'école hongroise de sabre qui domina les compétitions olympiques. De 1932 à 1960, il remporta sept médailles d'or aux Jeux (six victoires dans la compétition par équipes, un succès dans l'épreuve individuelle en 1948). Il est, avec la kayakiste allemande Birgit Fischer, le seul champion à avoir remporté une médaille d'or dans six éditions des Jeux. Il fut en outre deux fois champion du monde de sabre à titre individuel (1951 et 1955) et multiplia les victoires par équipes aux Championnats du monde.

Aladár Gerevich, fils d'un maître d'armes, est né le 11 mars 1910 à Jászberény, une petite ville située à une centaine de kilomètres à l'est de Budapest. Son père l'initie à l'escrime, qui n'est longtemps pour le jeune garçon qu'un passe-temps, car il donne la priorité aux études : il obtient son baccalauréat et trouve un emploi à la Banque nationale de Hongrie. Mais Aladár Gerevich est remarqué par Italo Santelli, un célèbre maître d'armes italien installé en Hongrie : cet expert, séduit par sa prestance et sa vista, accepte de l'entraîner gratuitement. Aladár Gerevich progresse rapidement et est champion d'Europe de sabre par équipes en 1931.

Aladár Gerevich fait ses débuts aux jeux Olympiques en 1932 : au sein d'une formation emmenée par György Piller, il obtient sa première médaille d'or olympique. Cinq autres titres par équipes consécutifs suivront (1936, 1948, 1952, 1956, 1960).

Aladár Gerevich connaît aussi de brillants succès dans les compétitions individuelles de sabre. Aux Jeux de Berlin, en 1936, alors que son compatriote Endre Kabos se montre intraitable et s'adjuge la médaille d'or, il obtient la médaille de bronze. Les Jeux de Londres, en 1948, constituent l'apogée de sa carrière. Dans la poule finale de la compétition individuelle de sabre, il ne laisse aucune chance à ses concurren [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« GEREVICH ALADÁR - (1910-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aladar-gerevich/