FELDSTEIN AL (1925-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le scénariste et dessinateur de comic books américain Al Feldstein succéda, en tant que rédacteur en chef, à Harvey Kurtzman, fondateur du magazine satirique Mad. Il apposa à celui-ci sa marque, brocardant sans crainte les institutions, étalant en couverture le visage couvert de taches de rousseur et auquel il manque une dent du personnage emblématique d’Alfred E. Neuman, et encourageant dans leur travail des auteurs de bande dessinée talentueux, qui produisirent des séries à succès comme The Lighter Side of... (Dave Berg), Spy vs. Spy (Antonio Prohias), ou encore Snappy Answers to Stupid Questions (Al Jaffee).

Albert Bernard Feldstein naît le 24 octobre 1925 à Brooklyn, dans l’État de New York. En 1939, il remporte un concours d’affiche sponsorisé par le New York World’s Fair. Tout en suivant les cours de l’Art Students League (New York), il travaille à temps partiel dans un studio de comic book. Après avoir servi au sol dans l’aviation aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint en 1947 la maison d’édition Entertaining Comics (E.C.) de William Gaines, illustrant des histoires d’amour, des récits criminels et des westerns.

Il délaisse le dessin pour écrire le scénario des comic books qui constituèrent un nouveau courant d’E.C. – l’horreur et la « dark science fiction ». Feldstein crée des séries très populaires, telles que Weird Science, Weird Fantasy et Tales from the Crypt. Elles lui valent de se voir reprocher par le Congrès des États-Unis d’exercer une influence corruptrice sur la jeunesse américaine. Le rapport de la commission sénatoriale aboutira au Comic Code, provoquant de graves difficultés financières chez E.C. En 1955, Al Feldstein perd son emploi. Néanmoins, William Gaines l’engage pour remplacer Harvey Kurtzman à la tête de Mad. Sous sa direction (1956-1985), les ventes du périodique dépassent les deux millions d’exemplaires par numéro dans les années 1970, et chute brutalement après son départ en retraite. Dans le livre réalisé en collaboration avec Grant Geissman, The Mad Life and Fantastic Art of Al Feldstein ! (2013), il revient sur sa carrière d’artiste, de scénariste et d’éditeur.

Al Feldstein meurt le 29 avril 2014 à Paradise Valley (Montana).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FELDSTEIN AL - (1925-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-feldstein/