WINDAUS ADOLF (1876-1959)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste allemand né à Berlin et mort à Göttingen. Après avoir suivi à Berlin les cours de chimie de Emil H. Fischer, Windaus soutient à Fribourg en 1889 une thèse de doctorat dont le sujet est l'étude de composés cardioactifs extraits des digitales. Après un nouveau séjour d'un an à Berlin auprès de Fischer, il retourne à Fribourg où il commence ses recherches sur le cholestérol. En 1907, il découvre l'histamine, un acide aminé ayant des propriétés physiologiques importantes dont il met au point une méthode de préparation efficace. En 1913, il est nommé professeur à Innsbruck et, en 1915, professeur puis directeur du laboratoire de chimie de l'université de Göttingen. Il reprend ses recherches sur le cholestérol dont la structure est alors inconnue. En 1919, Windaus transforme le cholestérol en acide cholanique ; son ami Heinrich Otto Wieland (Prix Nobel de chimie 1927) venait d'isoler le même composé parmi les dérivés des acides biliaires, ce qui établit les relations structurales entre le cholestérol et les acides biliaires. Il s'ensuit une active collaboration entre les équipes de Wieland et de Windaus qui aboutit en 1932 à l'établissement définitif des structures. En 1925, Windaus commence à s'intéresser activement aux relations potentielles entre la vitamine antirachitique, ou vitamine D, et les stérols. Windaus montre que la vitamine D est obtenue par coupure photochimique d'un stérol, l'ergostérol, présent en très petite quantité à côté du cholestérol naturel. Windaus détermine ensuite la structure des différentes vitamines D et étudie les conditions pour qu'un stérol se comporte comme une provitamine, c'est-à-dire puisse être transformé par réaction photochimique en vitamine. Windaus reçoit le prix Nobel de chimie en 1928, un an après son ami Wieland.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « WINDAUS ADOLF - (1876-1959) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-windaus/