LIÉNART ACHILLE cardinal (1884-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évêque et cardinal français. Né à Lille en 1884 – « l'année de la loi sur les syndicats », dira-t-il souvent –, prêtre en 1907, professeur au grand séminaire de 1910 à 1926, aumônier militaire pendant la Grande Guerre, curé-doyen de Tourcoing, évêque de Lille en 1928, cardinal en 1930, grand-croix de la Légion d'honneur.

Dès le début de son long épiscopat, le cardinal Liénart s'est affirmé comme un évêque social. Nommé au début d'une grève dure et longue (près de huit mois ininterrompus à Halluin), il soutint les syndicats chrétiens partisans de l'arbitrage contre une organisation patronale qui refusait de négocier. Le conflit remonta jusqu'à Rome, et Pie XI, pour marquer clairement sa position, nomma cardinal le jeune « évêque rouge ». Demeuré à Lille pendant l'occupation allemande en 1940, il adopta vis-à-vis du gouvernement de Vichy l'attitude de l'épiscopat français : la « loyauté sans inféodation ». Il fut pourtant amené à intervenir publiquement en chaire pour résoudre le cas de conscience que posait aux jeunes catholiques le S.T.O. (Service du travail obligatoire) en 1943 et demeura seul à l'avoir osé.

Après la Seconde Guerre mondiale, il se trouva étroitement associé à la tentative des prêtres-ouvriers, dont il alla soutenir la cause à Rome en 1954 au moment des difficultés qui amenèrent leur suppression.

Peu après, il fut chargé par Pie XII de la Mission de France, placée sous un nouveau statut. À l'ouverture du IIe concile du Vatican, en 1962, il intervint de façon décisive, exigeant que les présidents des commissions fussent élus par les évêques et non choisis d'autorité. Au sommet des honneurs, il témoigna toujours d'une rare indépendance d'esprit, préoccupé des milieux les plus démunis comme des hommes engagés dans des situations difficiles.

—  Émile POULAT

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Pour citer l’article

Émile POULAT, « LIÉNART ACHILLE cardinal (1884-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/achille-lienart/