ACCETTO TORQUATO (1re moitié XVIIe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis sa redécouverte en 1928 par Benedetto Croce, le traité de Torquato Accetto, Della dissimulazione onesta (De la dissimulation honnête, 1641), est souvent cité comme l'un des symboles de la duplicité baroque, au même titre que la casuistique jésuite et certaines instances du quiétisme. Un historien de Galilée, Pietro Redondi, se propose même d'interpréter non seulement la stratégie intellectuelle de l'astronome toscan, mais également l'ensemble de la culture italienne du xviie siècle à la lumière de sa théorie de la juste « dissimulation à l'encontre de la puissance injuste », qui lui fait recommander « l'opportunité, et même la nécessité, qu'a l'homme sage et libre, non de simuler (chose toujours abjecte) des vertus inexistantes, mais de dissimuler ». Théorie du clair-obscur, prétendant se conformer à la raison naturelle qui veut que « dans l'ordre de l'univers, il y ait le jour et la nuit », et sans doute moins politique et intellectuelle que poétique et morale, en accord avec le tempérament profondément religieux que révèlent les recueils successifs de ses poèmes (Rime, 1621 ; 1626, édition attestée par certains historiens, mais devenue introuvable ; 1638). Accetto y chante avec pudeur et émotion son goût du silence et de la solitude, et les brèves illusions de la vie.

Cet écrivain discret a laissé peu de traces, et les différentes éditions de ses Rime ne donnent que de rares informations sur sa vie : né à la fin du siècle précédent, il vécut à Naples dans la première moitié du xviie siècle, d'un emploi de secrétaire, modestement rétribué, auprès d'une famille aristocratique. On sait par la dédicace de l'un de ses poèmes qu'il fréquenta le cercle du marquis Giambattista Manso (1560-1645), lui-même écrivain outre que mécène, hôte et biographe du Tasse.

—  Jean-Michel GARDAIR

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Michel GARDAIR, « ACCETTO TORQUATO (1re moitié XVIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/accetto-torquato/