Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ultramicroscopique

  • Adjectif singulier invariant en genre

Définition

  1. en sciences, se dit des particules uniquement visibles à l'ultramicroscope (instrument qui utilise un éclairement latéral)

"ultramicroscopique" dans l'encyclopédie

  • COTTON AIMÉ AUGUSTE (1869-1951)

    • Écrit par Jean-Paul MATHIEU
    • 3 748 mots

    Ainsi à ses recherches polarimétriques se rattachent des études sur l'analyse des vibrations lumineuses (1895) ; à l'effet Zeeman, la balance, qui porte son nom, pour la mesure de l'intensité des champs magnétiques (1900) ; à l'étude des solutions colloïdales, le prisme de Cotton et Mouton pour l'examen ultramicroscopique (1903). Pour produire des champs magnétiques intenses, Cotton, après de longues études, fit construire en 1928 à Bellevue l'électro-aimant de l'Académie des sciences qui, produisant des champs magnétiques atteignant 7 teslas, permit de nombreuses découvertes dans les domaines des désintégrations radioactives, des rayons cosmiques, des basses températures et de la magnéto-optique.

  • SOMESTHÉSIE

    • Écrit par Paul LAGET
    • 23 511 mots
    • 1 média

    Jusqu'à présent, aucune différence morphologique, même au niveau ultramicroscopique, n'a pu être mise en évidence pour servir de support à cette relative spécificité, et le mécanisme de celle-ci demeure inconnu. – Certaines ramifications terminales des fibres nerveuses sensitives myélinisées d'assez gros diamètre (de 0,3 à 1,4 nanomètre) achèvent leur trajet au sein de structures non nerveuses complexes faites d'éléments conjonctifs diversement disposés, l'ensemble constituant les corpuscules de Meissner, de Krause, de Pacini, de Ruffini.

  • ÉLECTROPHORÈSE

    • Écrit par Jean GUASTALLA, Jean MORETTI, Jean SALVINIEN
    • 26 064 mots
    • 9 médias

    L'électrophorèse libre Mesure de la mobilité électrophorétique La mesure de la mobilité électrophorétique (vitesse de déplacement d'une particule ou d'une macromolécule, dans un liquide donné à une température donnée, sous l'effet d'un champ électrique unité) peut s'effectuer par observation des particules sous microscope si les particules sont visibles à l'aide de cet appareil, au moins sous éclairage ultramicroscopique ; si les particules sont invisibles au microscope (macromolécules en solution par exemple), on observe par des moyens optiques appropriés le déplacement dans le champ d'une frontière initialement créée entre la solution colloïdale et le solvant pur : la vitesse de déplacement de cette frontière est celle des macromolécules.

  • MICROSCOPIE

    • Écrit par Christian COLLIEX, Jean DAVOUST, Étienne DELAIN, Pierre FLEURY, Georges NOMARSKI, Frank SALVAN, Jean-Paul THIÉRY
    • 108 387 mots
    • 15 médias

    La révolution qui consiste, à la fin du xvie siècle, à regarder « à la loupe » non plus directement un objet, mais son image agrandie est à l'origine de la microscopie. L'étymologie (du grec mikros, petit, et skopein, examiner) renvoie à l'examen d'objets ou de détails d'objets à peine perceptibles ou invisibles à l'œil nu. La microscopie s'est ensuite progressivement imposée comme une technique d'observation indispensable pour accéder aux propriétés de la matière, inanimée ou vivante.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.