Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ukrainienne

  • Nom féminin singulier
  • Adjectif féminin singulier

Définition

Employé comme adjectif

  1. relative à l'Ukraine

Employé comme nom

  1. femme possédant la nationalité ukrainienne

"ukrainienne" dans l'encyclopédie

  • BORIS MIKHAÏLOV. JOURNAL UKRAINIEN (exposition)

    • Écrit par Hervé LE GOFF
    • 5 674 mots
    • 1 média

    Courant sur la période 1998-1999, le chapitre Case History tisse la fresque tragique de toute une frange de la population ukrainienne – laissés-pour-compte, sans-abri, drogués ou chômeurs –, montrés sans mise en scène et dans tout leur dénuement. Ici, Boris et Vita Mikhaïlov offrent, en contrepartie d’un soutien matériel à leurs modèles, une série de portraits sur le thème récurrent de la misère, du dénuement, de la déshérence, comme pour mettre en évidence le perpétuel désenchantement de révolutions, que la scénographie fait résonner avec les extraits de Diary, journal tenu entre 1973 et 2016.

  • BAÏUL OKSANA (1977- )

    • Écrit par Howard BASS, Universalis
    • 3 445 mots

    L'Ukrainienne change d'entraîneur à plusieurs reprises, essayant, en vain, de retrouver sa forme d'antan et de donner un nouveau souffle à sa carrière. En 2007, elle rejoint la troupe de spectacle musical Cold as Ice.

  • UKRAINE

    • Écrit par Annie DAUBENTON, Iryna DMYTRYCHYN, Lubomyr A. HAJDA, Georges LUCIANI, Yann RICHARD, Universalis
    • 221 993 mots
    • 17 médias

    Sous son mécénat, la littérature, l'art et l'architecture de style baroque proprement cosaque trouvèrent leur plein épanouissement et l'académie Mohyla de Kiev, la première institution ukrainienne d'enseignement supérieur, connut son âge d'or. Mazeppa aspirait à l'origine à annexer la rive droite et à recréer un État ukrainien unifié, qui serait cependant toujours placé sous la souveraineté du tsar.

  • SLIPYJ JOSYP (1892-1984)

    • Écrit par Hervé LEGRAND
    • 4 156 mots

    Né à Zazdrist, près de Lvov, et ordonné prêtre en 1917, le cardinal Josyp Slipyj (Kobernyckyj-Dyčkowskyj) enseigna la théologie avant d'être nommé, en 1939, coadjuteur du métropolite André Szeptyckyj, chef de l'Église ukrainienne catholique, auquel il succéda le 1er novembre 1944. À la suite du pacte germano-soviétique, l'U.R.S.S. occupa une première fois l'Ukraine occidentale (1939-1941) ; puis, à la fin de la guerre, elle recomposa l'Ukraine dans ses frontières politiques et ethniques ; mais elle entendait aussi la russifier : ainsi l'Église ukrainienne autocéphale avait-elle été déjà intégrée dans l'Église orthodoxe russe quand, en mars 1946, sous la pression policière, un « synode » de l'Église ukrainienne catholique décida l'« union » avec le patriarcat de Moscou.

  • GOPAK

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 388 mots

    Danse populaire ukrainienne, accompagnée ou non de chant, à deux temps vifs, le gopak (ou hopak) donnait lieu à des effets acrobatiques des solistes d'un groupe (pirouettes, « marteaux », ...). Rythme par mesure : croche pointée, double croche, deux croches. Beaucoup de compositeurs russes ont utilisé cette danse dans leurs œuvres : Tchaïkovski, Moussorgski, Lisenko, Stogarenko, Serov.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.