Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ukrainien

  • Nom masculin singulier
  • Adjectif masculin singulier

Définition

Employé comme adjectif

  1. relatif à l'Ukraine

Employé comme nom

  1. homme possédant la nationalité ukrainien ne
  2. en linguistique, langue slave parlée en Ukraine

"ukrainien" dans l'encyclopédie

  • BORIS MIKHAÏLOV. JOURNAL UKRAINIEN (exposition)

    • Écrit par Hervé LE GOFF
    • 5 674 mots
    • 1 média

    Journal ukrainien, du 7 septembre 2022 au 15 janvier 2023) comme à la Bourse de commerce - Pinault Collection (Boris Mikhaïlov. At Dusk, du 1er octobre 2022 au 16 janvier 2023), le regard lucide et poétique que le photographe ukrainien pose sur son temps témoigne d’une inlassable curiosité, servie par un médium sollicité sous toutes ses formes. De sérieuses études en électromécanique auraient pu ouvrir au jeune Boris Mikhaïlov, né le 25 août 1938 à Kharkiv (Ukraine), une carrière d’ingénieur de l’Union soviétique.

  • PETLIOURA SEMEN VASSILIEVITCH (1877-1926)

    • Écrit par Alexandre BENNIGSEN
    • 1 153 mots

    Devant l'avance de l'Armée rouge, il se réfugie d'abord à Varsovie, puis à Paris, où il est assassiné par Shalom Schwarzbard, un Juif ukrainien qui veut venger les pogromes.

  • KIEV

    • Écrit par Richard Antony FRENCH, Yann RICHARD, Universalis
    • 14 086 mots
    • 3 médias

    La résistance s’organise autour du maire de Kiev, Vitali Klitschko (ancien champion du monde de boxe) et du gouvernement ukrainien, alors que la ville subit des bombardements.

  • KHMELNITSKI BOGDAN MIKHAÏLOVITCH (1595 env.-1657)

    • Écrit par Jean-Pierre ARRIGNON
    • 2 666 mots

    Cosaque né à Pereïaslavl dans une famille de petite noblesse ukrainienne, Bogdan Khmelnitski reçut une solide instruction à Kiev puis à Lvov ; outre l'ukrainien, sa langue natale, il connaissait le latin, le polonais et le russe. Il acquit une solide formation militaire en participant aux campagnes des Cosaques Zaporogues contre les Turcs ; fait prisonnier, il ne fut libéré que deux ans plus tard.

  • RUSSE PLATE-FORME

    • Écrit par Alekseï BOGDANOFF
    • 14 065 mots
    • 4 médias

    Elle en constitue la partie où la couverture sédimentaire est largement représentée, par opposition aux boucliers baltique et ukrainien, dans lesquels le socle affleure sur de vastes étendues. Ainsi définie, la dalle russe déborde en fait largement les limites de la « plaine russe » des géographes (cf. russie Géographie) ; elle comprend notamment comme annexe tout ou partie de la plaine germano-polonaise (cf.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.