Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Macfarlane

  • Nom masculin singulier

Définition

  1. (mot anglais) manteau pour homme sans manche, caractérisé par un très grand col

"macfarlane" dans l'encyclopédie

  • BURNET sir FRANCK MACFARLANE (1899-1985)

    • Écrit par Universalis
    • 1 833 mots

    Diplômé de médecine en 1923 à l'université de Melbourne, Burnet fut chercheur (1926-1927) à l'Institut Lister de médecine préventive à Londres. Il devint directeur adjoint de l'Institut Walter et Eliza Hall de recherche médicale à l'hôpital royal de Melbourne en 1928, puis en 1944 fut promu directeur et professeur de médecine expérimentale à l'université de Melbourne.

  • MEDAWAR PETER BRIAN (1915-1987)

    • Écrit par Pierrette KOURILSKY
    • 2 315 mots
    • 1 média

    Le prix Nobel de médecine lui est décerné en 1960, ainsi qu'au professeur australien Frank MacFarlane Burnet, pour la découverte du phénomène de tolérance, une nouvelle percée dans le domaine de l'immunologie. Medawar deviendra directeur de l'Institut britannique de recherches médicales et président de la Société de transplantation. Spécialiste de l'immunologie et des transformations cellulaires, Medawar a pu prouver, dès 1946, que le rejet est dû, chez l'animal, à un phénomène immunologique : en effet, l'animal vivant rejette la greffe qui lui est génétiquement étrangère, et cela grâce à un mécanisme immunitaire.

  • JERNE NIELS KAJ (1911-1994)

    • Écrit par Joseph ALOUF
    • 6 255 mots

    En 1957, le concept de sélection moléculaire des anticorps par l'antigène fut transposé aux cellules productrices des anticorps (lymphocytes B) par Joshua Lederberg (Prix Nobel de physiologie, 1958) et surtout par Franck MacFarlane Burnet (1899-1985, Prix Nobel de médecine, 1960). C'est la théorie de la sélection clonale universellement admise aujourd'hui dont une vision prophétique avait été élaborée en 1900 par Paul Ehrlich (Prix Nobel de médecine, 1908).

  • SOI ET NON-SOI, immunologie

    • Écrit par Pierre SONIGO
    • 7 473 mots

    En 1957, Frank MacFarlane Burnet et David Talmage proposèrent une modification de la théorie de Jerne, qui comprend deux étapes. La première étape (génération de diversité) consiste en un mélange aléatoire des gènes qui permettent la synthèse des anticorps. De cette façon, le génome n'a pas à contenir l'ensemble des anticorps. Il contient un nombre limité d'éléments de base qui, en s'associant au hasard selon toutes les combinaisons possibles, génèrent un nombre très élevé d'anticorps.

  • ANTHROPOLOGIE DES ZOONOSES

    • Écrit par Frédéric KECK, Christos LYNTERIS
    • 21 744 mots
    • 4 médias

    Il n’est cependant appliqué à la compréhension des mécanismes pathologiques que dans les années 1930 lorsque se développe l’écologie des maladies infectieuses à travers les recherches de Karl Friedrich Meyer, Theobald Smith et Frank Macfarlane Burnet, qui seront systématisées dans les années 1960 par Carl Schwabe. Dans une conférence de 1931, Meyer formule pour la première fois la nécessité d’étudier les pathogènes dans leurs « réservoirs animaux » pour comprendre les « infections latentes » dont les animaux peuvent être « porteurs sains ».

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.