Atonalité


ATONALITÉ

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 4 382 mots
  •  • 9 médias

C'est dans les premières années du xxe siècle, et surtout à partir de 1912 (année de la première audition du Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg), que l'on commença à parler de musique « atonale » et, par extension, de ce qui devait être considéré, à tort, comme une technique – ou un ensemble […] Lire la suite


Affichage 

Les séries dodécaphoniques (1)

Les séries dodécaphoniques (1)

vidéo

Exemples de trois séries dodécaphoniques originales. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les séries dodécaphoniques (2)

Les séries dodécaphoniques (2)

vidéo

Exemples de trois séries dodécaphoniques originales. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La série verticalisée

La série verticalisée

vidéo

Exemples de trois séries renversées. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Liszt : Accord final de «Nuages gris»

Liszt : Accord final de «Nuages gris»

dessin

Accord final de «Nuages gris» de Franz Liszt. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schönberg

Schönberg

dessin

Série de douze sons (Schönberg, quatuor op. 37). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Webern

Webern

dessin

Série (dodécaphonique) de quatre fois trois sons (Webern, «Concerto» op. 24). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les séries dodécaphoniques (1)

Les séries dodécaphoniques (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Les séries dodécaphoniques (2)

Les séries dodécaphoniques (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

La série verticalisée

La série verticalisée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Liszt : Accord final de «Nuages gris»

Liszt : Accord final de «Nuages gris»
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Schönberg

Schönberg
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Webern

Webern
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin