Marchés monétaires


COURS FORCÉ, change

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 152 mots

Le terme de cours forcé a surtout servi à définir la situation du papier-monnaie dans certains pays et à certaines époques, par exemple celle des assignats sous la Révolution française. Il signifie que le papier-monnaie doit être accepté en paiement à sa valeur nominale et ne peut être converti en monnaie métallique. Autrefois exceptionnelle, cette situati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cours-force-change/#i_0

DÉPRÉCIATION MONÉTAIRE

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 644 mots

Baisse plus ou moins rapide de la valeur d'une unité monétaire par rapport au métal précieux en référence auquel elle a été créée ou par rapport aux biens et services qu'elle permet d'obtenir. Toutes les monnaies, dans tous les pays et à toutes les époques, ont subi une dépréciation, et souvent elles finissent par disparaître pour être remplacées par une monnaie nouvelle, à laquelle on donne le no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depreciation-monetaire/#i_0

EXPANSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 696 mots

L'expansion peut être définie comme un mouvement monotone croissant en fonction du temps, affectant des séries chronologiques qui sont autant d'indicateurs de l'activité économique. L'expansion doit être distinguée d'un autre type de mouvement monotone, à savoir la croissance. Il existe une parenté évidente entre les deux : l'accroissement de la production courante observé sur une courte période p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-economique/#i_0

MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

  • Écrit par 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 7 496 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La théorie de la demande de monnaie »  : […] L'exposé précédent nous a permis d'isoler la nature de la monnaie : la monnaie est un actif spécifique généralement acceptable dans les échanges, ce qui caractérise, comme on le verra, la notion de liquidité. Pourquoi les individus demandent-ils cet actif spécifique (en d'autres termes, pourquoi est-il plus liquide) ? En raison de la présence de « coûts de transaction ».La double nature des coûts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-theorie-economique-de-la-monnaie/2-la-theorie-de-la-demande-de-monnaie/

RELATIONS MONÉTAIRES INTERNATIONALES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 542 mots

1821 Instauration de l'étalon or en Angleterre quelques années après l'adoption de l'Act de Lord Liverpool (1816).Années 1870 L'or devient la base des relations monétaires de l'Europe de l'Ouest.1888 Premiers emprunts russes auprès de la France.1914 Suspension de l'étalon or par les belligérants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-monetaires-internationales-reperes-chronologiques/#i_0


Affichage 

Refinancement des banques

Refinancement des banques

graphique

La figure illustre le fonctionnement du marché monétaire. La quantité de refinancement demandée par le système bancaire dépend positivement des crédits accordés (et demandés, donc de l'activité) et négativement du taux d'intérêt du refinancement (irf)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Refinancement des banques

Refinancement des banques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique