COURS FORCÉ, change

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme de cours forcé a surtout servi à définir la situation du papier-monnaie dans certains pays et à certaines époques, par exemple celle des assignats sous la Révolution française. Il signifie que le papier-monnaie doit être accepté en paiement à sa valeur nominale et ne peut être converti en monnaie métallique. Autrefois exceptionnelle, cette situation de non-convertibilité est aujourd'hui celle de toutes les monnaies.

En matière de change, il y a cours forcé lorsqu'un pays fixe par voie d'autorité les taux auxquels sa monnaie peut être échangée contre des monnaies étrangères. Ce fut le cas de tous les pays à régime socialiste. L'existence d'un cours forcé provoque toujours la formation d'un marché clandestin sur lequel les monnaies étrangères s'échangent à des cours souvent beaucoup plus élevés.

—  Georges BLUMBERG

Écrit par :

  • : licencié en droit, diplômé de l'École nationale des langues orientales vivantes, professeur à la faculté libre, autonome et cogérée d'économie et de droit, Paris

Classification

Autres références

«  COURS FORCÉ, change  » est également traité dans :

FRANC FRANÇAIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 9 668 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'émission des billets »  : […] Le régime de l'émission évolue peu à peu. Les Hôtels des monnaies en province cessent leur activité les uns après les autres et, à la fin du siècle, l'Administration des monnaies et médailles, dépendant du Trésor public, centralise la frappe des pièces. L'émission de billets ne trouve son organisation définitive qu'en 1848. De 1817 à 1838, neuf banques départementales d'émission sont créées. Indép […] Lire la suite

Les derniers événements

Chine. Réévaluation du yuan. 21 juillet 2005

les exportateurs chinois d'un avantage de change sur le marché américain. Les autorités américaines qualifient ce geste de « bon premier pas » – il est communément admis que la devise chinoise est sous-évaluée d'au moins 20 p. 100 par rapport au dollar. En juin, Washington avait menacé Pékin de représailles commerciales si le cours forcé de sa monnaie était maintenu. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges BLUMBERG, « COURS FORCÉ, change », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cours-force-change/