École de Cambridge



MARSHALL ALFRED (1842-1924)

  • Écrit par 
  • Jean MATHIOT
  •  • 1 057 mots

La pensée d'Alfred Marshall, fondateur et principal théoricien de l'école néo-classique, premier représentant de l'« école de Cambridge », apparaît comme le trait d'union entre l'économie politique classique (Smith, Ricardo et J. S. Mill) et l'économie contemporaine ; en outre, c'est auprès de Marshall que Keynes commença sa carrière. La diversité de sa formation (après des études de mathématiques […] Lire la suite

ROBINSON JOAN VIOLET (1903-1983)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc GAFFARD
  •  • 1 439 mots
  •  • 1 média

Les années de l'entre-deux-guerres ont pu être qualifiées d'années de la haute théorie, tant cette période de stagnation et de crise a été cruciale pour le renouvellement de la pensée économique dans tous les domaines, qu'il s'agisse de la théorie de la valeur, de l'analyse monétaire ou de la compréhension du mécanisme des cycles et de la croiss […] Lire la suite


Affichage 

Joan Violet Robinson

photographie : Joan Violet Robinson

photographie

Joan Violet Robinson (1903-1983). Économiste britannique, éminente figure de l'école de Cambridge et de la révolution keynésienne. Ses deux ouvrages majeurs, L'Économie de la concurrence imparfaite (1933) et L'Accumulation du capital (1956), rencontreront... 

Crédits : D.R.

Afficher

Joan Violet Robinson

Joan Violet Robinson
Crédits : D.R.

photographie