Pierre DUBRUNQUEZ

peintre, écrivain

DUPIN JACQUES (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 749 mots

Poète et critique d'art né à Privas (Ardèche), Jacques Dupin partageait avec quelques-unes des voix poétiques majeures de sa génération – Yves Bonnefoy, André du Bouchet avec lesquels il fonda en 1967 la revue L'Éphémère – le souci de rendre l'expérience poétique à sa vocation ontologique. Salué dès son premier recueil, […] Lire la suite

ROUD GUSTAVE (1897-1976)

  • Écrit par 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 528 mots

Poète et traducteur né à Saint-Légier, dans le canton de Vaud, Gustave Roud est avec Ramuz et C. A. Cingria l'un des grands noms du renouveau de la littérature de Suisse romande. Dès l'âge de onze ans, il vient résider à Carrouge, dans le haut Jorat, région qu'il ne quittera plus et dont le paysage est fortement […] Lire la suite

SURRÉALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 416 mots

Le surréalisme domine l'histoire de la sensibilité du xxe siècle. Rares sont les domaines de la vie culturelle qui aient échappé à son activisme passionné. Au point de nous faire oublier aujourd'hui le mouvement, historiquement déterminé, qu'il fut un demi-siècle durant. Pourtant, ce mouvement a peut-être moins inventé une sensibilité nouvelle – quelq […] Lire la suite

WALSER MARTIN (1927- )

  • Écrit par 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 869 mots

Auteur dramatique, romancier et essayiste, Martin Walser est né à Wasserburg, sur le lac de Constance. Après avoir été mobilisé en 1944, il entreprend, dès 1946, des études de littérature, de philosophie et d'histoire à Ratisbonne puis à Tübingen. De 1951 à 1957, il travaille comme metteur en scène et auteur dramatique à la radio et à la télévision. Puis il s'établit près de son village natal pour […] Lire la suite

WALSER ROBERT (1878-1956)

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 1 242 mots

L'œuvre de Robert Walser semble s'inscrire dans le cours qui, depuis le xviie siècle, a engagé la littérature occidentale à dire l'infime, à forcer l'écorce du quotidien pour y déceler les ressorts obscurs qui l'animent. Cependant, nul désir chez lui de chercher sous la réalité la vérité qui la meut : le monde peut apparaître sans arrière-pensées à un […] Lire la suite