Paul DI COSTANZO

ancien maître de conférences, agrégé, biologiste des hôpitaux de Paris

FLAVINE MONONUCLÉOTIDE (FMN)

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 301 mots

Coenzyme flavinique dérivée de la riboflavine (vitamine B2). C'est une cotranshydrogénase qui représente le groupement prosthétique du « ferment jaune de Warburg et Christian ». Avec le flavine adénine dinucléotide (FAD), elle constitue le groupement actif des enzymes jaunes ou flaviniques qui participent aux processus d'oxydoréduction.Le FMN est formé par de la riboflavine, du ribose et de l'acid […] Lire la suite

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 8 424 mots

Rienne se crée, rien ne se perd. Le principe de conservation de l'énergie et de la matière ne souffre aucune exception. Aussi les êtres vivants ne sont-ils que des transformateurs d'énergie : ils reçoivent du dehors de l'énergie chimique et ils la transforment en une autre forme d'énergie chimique ou en énergie électrique ou mécanique (cf. bioénergétique).Au flux d'énergie […] Lire la suite

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 170 mots

Les glandes surrénales furent découvertes en 1543 par B. Eustachi, mais leur rôle n'apparut qu'en 1855 lorsque T. Addison décrivit la maladie bronzée et la rattacha à une destruction de ces glandes. C. E. Brown-Séquard (1856) démontra expérimentalement qu'elles étaient indispensables à la vie. En 1895, Oliver et Schäfer révélaient l'influence hypertensive des extraits surrénaux […] Lire la suite