Marcel BATAILLON

ancien élève de l'École normale supérieure, membre de l'Institut, administrateur honoraire du Collège de France

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 125 mots

« Acte » ou « pièce » pour la fête du Saint-Sacrement, l'auto sacramental est une des originalités du théâtre espagnol à son âge d'or. Liée à la réforme interne du catholicisme plutôt qu'à sa lutte contre le protestantisme (la défense de l'orthodoxie contre les sacramentaires n'y a presque aucune place), la floraison du g […] Lire la suite

CÉLESTINE LA

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 1 650 mots

Par le mystère de son anonymat, par sa genèse qui laisse apparaître des strates successives, par son succès populaire, La Célestine présente le cas typique du chef-d'œuvre étrange qui intrigue les érudits sans perdre auprès de son public sa force et sa verdeur. Souvent imitée en Espagne depuis Feliciano de Silva (Seconde Comédie […] Lire la suite

LAGUNA ANDRÉS (1511-1559)

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 1 074 mots

D'origine juive, convertis en 1492, les Laguna se sont intégrés dans la société chrétienne sans trop souffrir de la discrimination qui freinait la promotion sociale des « nouveaux chrétiens ». Le père, converso, meurt médecin apprécié du beau monde, deux frères font carrière dans le clergé, mais c'est à Andrés, le brillant médecin cosmopolite, que la famille doit prestige et pr […] Lire la suite

LAZARILLO DE TORMES (1553/54)

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 2 078 mots

La Vie de Lazarillo de Tormes – un tout petit volume anonyme – est grande par son originalité et par son rôle dans la naissance du roman (le «   picaresque » espagnol et le roman moderne en général).Pour qui donne à la négation de la honra (« honneur » au sens de considération sociale) la place qui lui revient dans l'esprit du picaresque, nul doute que le gé […] Lire la suite