Georges ZINK

ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'université de Paris-Sorbonne

MINNESANG

  • Écrit par 
  • Georges ZINK
  •  • 2 970 mots

Le terme allemand, que l'on trouve dans une poésie de Walther von der Vogelweide, a été conservé en français. Il est d'usage commode pour distinguer la poésie courtoise allemande de celle des troubadours et des trouvères ; il a, en outre, l'avantage de mettre en relief deux traits essentiels de cette poésie : Minnesang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minnesang/#i_0

NIBELUNGEN

  • Écrit par 
  • Georges ZINK, 
  • Pierre SERVANT
  •  • 4 130 mots

L'origine du terme « Nibelungen » est loin d'être claire. Dans la première partie de la Chanson des Nibelungen, il désigne les rois Schilbung et Nibelung, dont les sujets sont des nains et des géants appelés eux aussi Nibelungen. Après avoir défait et tué les deux rois, Siegfried s'empare de leur trésor qui, après sa mort, passe aux mains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nibelungen/#i_0