François VEAUX

assistant à l'université de Bordeaux-III

GAO MING [KAO MING] (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 346 mots

Né au Zhejiang dans une famille qui se tient à l'écart de la vie politique, Gao Ming décide de passer des examens pour sortir de la misère. Licencié vers quarante ans, il occupe divers postes administratifs peu importants, participe à la répression, dans le Zhejiang, d'une insurrection dirigée par Fan Guozhen, chef d'une bande de marins et de pirates, qui se ralliera plus tard aux Mongols. Définit […] Lire la suite

HONG SHENG [HONG CHENG] (1650 env.-1704)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 316 mots

L'œuvre de cet auteur est représentative des courants intellectuels issus des Ming qui se maintiennent pour un temps sous la domination mandchoue. Outre des poèmes et des titres de pièces, on conserve de Hong Sheng un zaju, Quatre Beautés (Si chanjuan) et un chuanqi, Le Palais de la Longue Vie ( […] Lire la suite

MA ZHIYUAN [MA TCHE-YUAN] (1226?-? 1285)

  • Écrit par 
  • François VEAUX
  •  • 332 mots

Dramaturge et poète, Ma Zhiyuan occupe une fonction subalterne après la conquête du sud de la Chine par les Mongols et connaît une fin d'existence paisible loin de la ville. Un zaju composé avec trois autres dramaturges ou acteurs, Le Rêve du millet jaune (Huangliangmeng), et deux autres de ses pièces ont pour thème la conversion d'un êtr […] Lire la suite