Bernard PLONGERON

docteur ès lettres et docteur en théologie, professeur à l'Institut catholique de Paris

CLERGÉ CONSTITUTIONNEL

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 980 mots

Au sens strict, les « constitutionnels » ne comprennent que les fonctionnaires publics ecclésiastiques : évêques, curés et vicaires (décret du 27 nov. 1790) ; prédicateurs (27 mars 1791) ; chapelains et aumôniers d'hôpitaux et de prisons (15-17 avr.). Les « assermentés » englobent les religieux non astreints au serment de 1790 et les ralliés tardifs, y compris les jureurs de Liberté-Égalité (14 ao […] Lire la suite

CLERGÉ RÉFRACTAIRE

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 980 mots

L'ensemble des prêtres et évêques qui, sous la Révolution, refusèrent de prêter serment à la Constitution civile du clergé, votée par l'Assemblée constituante le 12 juillet 1790. Étant donné l'imbrication des professions de foi romaine et royaliste, et compte tenu de la vague des rétractations de serment à l'automne de 1791, la situation de prêtre réfractaire ne devient nette qu'après l'abolition […] Lire la suite

DAUNOU PIERRE CLAUDE FRANÇOIS (1761-1840)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 972 mots

Ancien oratorien français qui marqua, par une grande activité d'érudit et d'homme politique, la période révolutionnaire et le début du xixe siècle. Né à Boulogne-sur-mer d'un père d'origine agenaise, chirurgien de l'Amirauté, et d'une mère issue d'une famille d'apothicaires boulonnais, Daunou est le seul survivant, avec sa sœur aînée, de cinq enfants. […] Lire la suite

GRÉGOIRE HENRI dit L'ABBÉ (1750-1831)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 814 mots

Né à Vého, près de Lunéville, fils unique d'un tailleur d'habits. Des études chez les Jésuites de Nancy, de 1763 à 1768, mènent Henri Grégoire au séminaire de Metz, où enseigne le lazariste Lamourette, futur évêque et député de Rhône-et-Loire. Ordonné prêtre en 1775, il obtient, en 1782, la cure d'Embermesnil. Une ample correspondance avec l'Europe savante, des voyages en Suisse et en Allemagne, l […] Lire la suite

SEPTEMBRE MASSACRES DE (1792)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 915 mots

Rien de plus ambigu que le cri, lancé à Paris, au mois d'août 1792 : « La patrie en danger ! » Le péril est-il à l'intérieur, où de nombreuses perquisitions, chez les prêtres réfractaires, débusquent des agences royalistes et prouvent les complicités épistolaires avec les émigrés ? Est-il à l'extérieur, d'où parviennent de sinistres nouvelles : passage de la frontière du duc de Brunswick à la tête […] Lire la suite