BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

INVENTION

L'invention est l'acte de produire par ses propres moyens un élément, un objet ou un processus original ; plus généralement, de produire ou de créer en utilisant son imagination : inventer une machine, inventer une histoire. Le terme a aussi un sens juridique : il signifie la conception d'une idée et les moyens ou les appareils par lesquels un résultat est obtenu à partir de cette idée. Par extension, il désigne plus spécialement l'acte d'inventer ou de créer un produit réel. Dès l'abord, on remarque que l'invention est liée à deux facteurs : 1. au caractère d'originalité d'un acte de l'esprit, 2. à une possibilité de réalisation, c'est-à-dire d'action sur le monde extérieur. Elle repose d'abord sur un acte individuel de l'imagination rationnelle, puis sur sa socialisation, c'est-à-dire sur son acceptation par le groupe social : une invention n'existe que diffusée, au moins auprès de quelques spécialistes. Dans les sociétés technicisées d'aujourd'hui, le processus d'invention met en jeu non seulement la créativité de certains chercheurs, mais aussi la complexité des firmes industrielles et de leurs laboratoires, à travers une série de mécanismes qui, dans l'avenir, pourraient relever, sinon de « machines à inventer », du moins d'une méthodologie de la découverte, d'une heuristique appliquée, où l'informatique serait de plus en plus largement au service des « équipes d'invention ».

1.  Découverte et société technique

L'invention est une activité fondamentale de la société technique, puisqu'elle est le processus par lequel idées nouvelles ou formes et créations originales s'insèrent dans le monde matériel pour le transformer. Une machine à vapeur ou une caméra cinématographique, c'est une idée, ou une somme d'idées, plus une réalisation. Le terme « invention » désigne donc, en bref, tantôt un processus de l'esprit, tantôt le résultat de ce processus, tantôt la description d'un objet. C'est cette description, dûment mise en forme et légalisée, qui deviendra un brevet d'inv [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

MOLES, « INVENTION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« INVENTION » est également traité dans :

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - Les modèles interprétatifs

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

Dans le chapitre "La multiplicité des causes"  : …  Au-delà, la démographie d'une part, l'économie de l'autre sont des facteurs étudiés avec attention, par exemple dans l'effondrement des empires. Enfin les grandes inventions techniques, comme le métal, le moulin à eau, le collier de cheval, la boussole, l'imprimerie... sont autant de facteurs matériels qui ont influé sur le devenir des sociétés… Lire la suite
BREVET D'INVENTION

Écrit par :  Jacques AZÉMABernard EDELMANMichel VIVANT

Dans le chapitre "Brevetabilité du vivant"  : …  La philosophie classique du brevet peut s'exprimer dans un « donnant-donnant » : d'un côté, l'inventeur est incité à créer dans l'espoir de faire fortune, de l'autre, le public y trouve son compte car, non seulement le progrès est en marche, mais encore les inventions sont libres de droit après vingt années d'exploitation. Dans cette mesure, le… Lire la suite
CONTREFAÇON

Écrit par :  Alain BLANCHOTAlbert CHAVANNEDaniel HANGARD

Dans le chapitre "Les raisons économiques de la lutte contre la contrefaçon"  : …  dans la quantité finie des biens concernés : la terre, les matières premières, le capital disponible. Or l'invention humaine est précisément l'un des biens dont on ne voit pas la fin et qui, dans le champ du calcul économique, paraît inépuisable. Rien ne justifie donc d'en limiter ou de ne pas en assurer la propriété… Lire la suite
HEURISTIQUE

Écrit par :  Jean-Pierre CHRÉTIEN-GONI

Dans le chapitre "Heuristique générale ou la logique de la découverte"  : …  L'idée fondamentale de Bacon consiste à concevoir l'activité scientifique comme un processus d'invention et de découverte, c'est-à-dire comme un processus de recherche essentiellement conduit selon une logique de l'induction généralisée. D'une inférence logique problématique, l'induction devient le procédé scientifique par… Lire la suite
INDUSTRIE - La civilisation industrielle

Écrit par :  John NEF

Dans le chapitre "Le progrès qualitatif"  : …  On oublie parfois que le mot invention a, chez Racine, comme cent ans plus tard chez Diderot (1713-1784), codirecteur de l'Encyclopédie avec d'Alembert, une signification artistique et artisanale. L'économie qualitative de l'Ancien Régime reposait sur de telles inventions. Le progrès mesuré et équilibré, qui se répandit en… Lire la suite
INNOVATION

Écrit par :  Abdelillah HAMDOUCH

Dans le chapitre "Un phénomène économique spécifique"  : …  L'innovation entretient des rapports étroits à la fois avec les phénomènes de découverte scientifique et technique (c'est-à-dire de production de connaissances nouvelles, fondamentales ou appliquées) et d'invention (idée technique susceptible d'applications potentiellement utiles), et avec les… Lire la suite
INTERNET - Économie d'Internet

Écrit par :  Éric BROUSSEAU

Dans le chapitre "Gestion collective des connaissances"  : …  De manière générale, la création de connaissances est confrontée à un dilemme. D'un côté, il convient d'inciter les inventeurs potentiels à faire des efforts, ce qui suppose le plus souvent de leur concéder des droits exclusifs d'usage sur leurs découvertes. De l'autre, une fois une nouvelle connaissance créée, sa nature de bien collectif pousse à… Lire la suite
MACHINE À VAPEUR DE WATT-BOULTON

Écrit par :  Olivier LAVOISY

En 1775, le mécanicien écossais James Watt (1736-1819) s'associe à l'entrepreneur Matthew Boulton pour fabriquer, à partir de 1776, des machines à vapeur pour lesquelles il a déposé des brevets dès 1769. Reprenant le principe des premières machines de Thomas Newcomen (… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Croissance économique

Écrit par :  Jean-Olivier HAIRAULT

Dans le chapitre "La genèse des connaissances"  : …  selon laquelle les nouvelles idées résulteraient d'une activité de recherche spécifique. Schumpeter (1912) le premier a souligné le rôle des inventeurs et des innovateurs dans le processus de la croissance, dont l'un des exemples emblématiques est Thomas Edison, qui a inventé la lampe à incandescence et fondé la General Electric, devenue l'une des… Lire la suite
MÉTHODE

Écrit par :  Jean LARGEAULT

Dans le chapitre "L'hypothèse, l'induction et l'analogie"  : …  pas être dans les faits, et que, d'une autre part, contrairement à ce qu'enseigne Bacon, il n'existe pas de méthode d'invention ni de logique de la découverte. Les logiciens ont faussé l'induction en voulant la comprendre comme une preuve. L'induction n'est pas une preuve, étant une invention. La preuve de l'induction vient après l'induction. Une… Lire la suite
PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE

Écrit par :  Bernard FAU

Dans le chapitre "Naissance du droit"  : …  présomptif d'un droit de propriété industrielle lors de la naissance de ce dernier : le critère du premier inventeur, qui est conforme à une certaine conception du droit naturel, et le critère du premier déposant, c'est-à-dire de la première personne qui a demandé à l'autorité la délivrance d'un titre. Cette seconde… Lire la suite
RAISONNEMENT

Écrit par :  Robert BLANCHÉ

Dans le chapitre "Invention"  : …  Le raisonnement est-il aussi un instrument d'invention ? En règle générale, ce n'est assurément pas par un raisonnement rigoureux qu'on découvre quelque chose qui soit à la fois nouveau et intéressant. On raisonne après coup, pour s'assurer soi-même du bien-fondé de l'hypothèse et pour le prouver à autrui. Cependant, et sans même évoquer le cas… Lire la suite
RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAIN

Dans le chapitre "Pourquoi la primauté de l'Europe ?"  : …  e siècle, et la Hollande publie dès 1620 des versions anglaises et françaises de ses périodiques. Mais bien plus tôt encore, l'Europe médiévale était déjà « l'une des sociétés les plus inventives de l'histoire », selon David Landes, qui lui fait crédit d'avoir « inventé l'invention » – autrement dit, la recherche systématique de l'… Lire la suite
TARDE GABRIEL (1843-1904)

Écrit par :  Bernard VALADE

Dans le chapitre "Les lois de l'imitation"  : …  S'agissant de l'invention, Tarde a reconnu en avoir disserté moins précisément que de l'imitation. Aussi y est-il revenu en 1902 dans un article où il la donne à voir comme le moteur de l'évolution sociale. C'est d'ailleurs dans cette perspective qu'il a toujours considéré inventions et découvertes en liaison avec leur rayonnement, l'ordre et les… Lire la suite
TECHNIQUES HISTOIRE DES

Écrit par :  Bruno JACOMY

des hommes et des sociétés. Dans le champ de l'histoire des techniques elle-même, elle permet notamment de saisir pourquoi telle invention voit le jour (l'horloge, le chemin de fer ou l'ordinateur), comment se succèdent les périodes de foisonnement dans la recherche et l'innovation et les périodes d'approfondissement, par sélection de… Lire la suite
TECHNOLOGIE CULTURELLE

Écrit par :  Robert CRESSWELL

Dans le chapitre "Le traitement de la matière"  : …  avec percuteur lorsqu'on place l'outil sur la matière avant de la frapper avec un instrument lancé. Elle représente une des grandes inventions de l'humanité, car, à la précision du couteau, par exemple, on ajoute l'énergie cinétique d'un marteau. C'est une technique qui permet les finesses d'une gravure sur bois même lorsqu'il s'agit d'un… Lire la suite

Afficher la liste complète (16 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.